Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  






Cette fiche vous est proposée par : PeJ


Ikki, Chevalier de bronze du Phénix

Le Phénix est un oiseau imaginaire qu'on retrouve dans plusieurs civilisations : grecque (Phoenix), égyptienne (Benu), indienne (Garuda), chinoise (Feng), juive (Milcham) ou japonaise (Karura).

Egypte (Benu) : c'est dans la civilisation égyptienne qu'il est fait mention pour la première fois de cet oiseau, le Benu, ressemblant à un héron rouge/doré. Il serait un oiseau sacré de la cité du Soleil Héliopolis et lié aux dieux Ra (soleil) et Osiris (dieu des enfers). C'est ce dernier qui lui aurait conféré l'immortalité. Sa principale caractéristique est de renaître de ses cendres (comme le soleil se lève tous les matins) et il est symbole de fécondité car il est également lié aux crues annuelles du Nil qui permettent une certaine agriculture en Egypte (si, si, souvenez vous de vos cours de 6ème !). Il serait né du feu sacré qui brûle à Héliopolis ou, selon une autre légende, aurait été le premier être vivant à sortir de l'eau, ce qui confirme son lien avec le Nil. Dans tous les cas, il est la personnification de la création et de la force vitale. Après 500 ans, on dit qu'il serait retourné au temple du Soleil d'Héliopolis, aurait construit son bûcher funèbre et attendu que les rayons du soleil y mettent le feu tout en chantant de façon magnifique.
Deux versions existent alors : d'après la 1ère, un petit ver sortit des cendres et se transforma en nouveau Benu grâce aux rayons du Soleil ou alors un nouvel oiseau apparu directement.

Grèce (Phoenix) : il symbolise l'immortalisme et la résurrection et est lié à Phoebus Apollon (le Soleil). Notons au passage que Phoenix signifie rouge en grec et qu'il aurait la forme d'un aigle ou d'un paon. Selon les grecs, le Phénix est unique et reste donc solitaire (il n'a a fortiori pas de conjoint(e) pour s'accoupler). Il renaît en se consumant lui-même et de ses cendres jaillirait un nouvel oiseau qui embaumerait les cendres de son prédecesseur dans un oeuf de myrrhe pour le déposer sur l'autel du dieu Soleil à Héliopolis.

Inde (Garuda) : la représentation de l'oiseau varie quelque peu ici : soit on le représente avec un bec et des ailes d'aigle liés à un corps d'homme doré, soit comme un aigle doré au souffle de feu avec des gemmes magiques couronnant sa tête. Il est le représentant du dieu Hindou Vishnu et symbolise la conscience infinie.

Le lien avec le manga Kurumada s'est apparemment cantonné aux légendes grecques et égyptiennes en faisant d'Ikki un être unique (traduction de son nom d'après l'une de ses interviews) et solitaire. On peut s'interroger sur le fait qu'Esmeralda ait dû mourrir pour lui permettre de devenir Phénix puisque celui-ci vit forcément seul... Ikki est très fortement lié comme le Phénix à la renaissance et à l'autodestruction : en effet il se "tue" lui-même (manga 4 : "Avec ces larmes Ikki est mort") et avait la volonté de se détruire également après avoir anéanti tous ceux qui étaient liés à Mitsumasa Kido par le sang (tous les chevaliers sont ses fils, Ikki ne fait pas exception à la règle). Ikki renaît également et c'est une double résurrection puisqu'il recouvre son corps, mais également son véritable caractère après l'apparition des chevaliers d'argent (de Docrate dans l'anime).
Un grand merci à boadicea d'où je me suis inspiré : www.boadicea.net






Ikki et Agyo/Kongorikishi



D'aucuns se sont peut-être demandé qui est ce personnage qui apparaît à trois reprises derrière Ikki dans l'animé (une fois dans le manga).
Il s'agit en fait de Kongorikishi ou Agyo, l'un des deux Nio (rois bienveillants, littéralement), l'autre étant Shukongoshin ou Ungyo.
Agyo (temple de Sugimoto-Dera, Kamakura, représentation dont se rapproche le plus la première image montrée)
Ungyo
Suivant la tradition, ils suivirent et protégèrent Bouddha au cours de ses périples en Inde. Intégrés au panthéon bouddhique japonais, ils sont souvent représentés à l'entrée des temples du pays du soleil levant.
Agyo est représenté bouche ouverte et Ungyo bouche close. On peut y voir deux formes de symbolisme : par la bouche ouverte et l'attitude féroce, Agyo repousse les forces maléfiques, alors que par la bouche fermée et l'attitude attentive, Ungyo retient les forces positives, ou bien leurs noms renvoient aux sons « Ah » (signifiant naissance) et « Un » (mort).
Dès lors comment ne pas faire l'analogie Shun/Ungyo-Ikki/Agyo, même si Kurumada n'a jamais fait apparaître l'image d'Ungyo derrière Shun (à noter les trois premières lettres identiques à Shukongoshin) ?

Version japonaise de l'histoire.
Dans la tradition japonaise, il existait un roi qui avait deux épouses. La première fut mère de mille enfants qui se firent moines et suivirent la loi du Bouddha. La deuxième eut deux fils. Le premier, appelé Non-o, aida ses frères moines dans leur dévouement. Le deuxième, Kongorikishi, avait une personnalité beaucoup plus agressive. Il se voua à protéger le Bouddha et ses adorateurs en combattant le mal et l'ignorance, et fut le premier des rois divins, appelés Nio ou Kongo. Le deuxième est appelé Shukongoshin. Dans les traditions généralement pacifistes du bouddhisme, les histoires des gardes Nio comme Kongorikishi ont justifié l'utilisation de la force physique pour préserver les valeurs et les croyances proclamées.

Tentative d'interprétation des apparitions d'Agyo.
Agyo apparaît pour la première fois lorsque Ikki vole l'armure du Sagittaire, la deuxième lors du retour du chevalier du Phénix (l'image d'Agyo est la même que la première fois), et la troisième fois lors du combat contre le chevalier d'Or de la Vierge Shaka. Dans le manga, il n'apparaît que lors du vol de l'armure du Sagittaire.
Si on considère la version du manga, on peut se demander si la disparition de l'image d'Agyo à partir du retour d'Ikki ne symbolise pas sa victoire sur ses propres démons, car il sert Athéna à partir de ce moment.
Dans la version animée, cette explication sur la première apparition est peut-être aussi valable, mais les scénaristes utilisent alors l'image dans les deux sens, car à partir du retour d'Ikki, c'est lui qui va vaincre les démons des autres, d'abord en sauvant son frère du chevalier des Flammes, puis lors de son combat contre Shaka...
En effet, après avoir subi le Trésor du Ciel du chevalier d'Or de la Vierge, Ikki fait exploser son cosmos et on voit l'image d'Agyo apparaître. On peut penser que cela symbolise la révélation à Shaka de son jugement erroné sur le Grand Pope...

© 2002-2017 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada