Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  






Cette fiche vous est proposée par : PeJ


Shiryu, Chevalier de bronze du Dragon

Une première légende remonte au combat entre les Olympiens et les Géants. On raconte qu'Athéna fut chargée d'affronter un dragon. Lors du combat, elle le saisit par la queue et le propulsa si fort qu'il s'est accroché près du nord céleste. Saisi par une telle force, le Dragon gela sur place et demeure toujours dans les cieux la place laquelle Athéna l'a envoyé.

Une deuxième légende identifie le Dragon Ladon. Ladon fait partie des Phorcydes (cousins des 50 Néréides servent la déesse Thétys), tous fils et filles de Céto par Phorcys. Cette jolie famille fait de Ladon le frère des trois gorgones (dont une, Méduse, fut punie par Athéna). Ladon, lui même n'a pas un physique facile. Il était tout entier serpent bien qu'il pût parler. (il est noter que Ladon est parfois considéré comme un dieu fleuve et l'analogie est compréhensible ici : le dragon et l'eau sont souvent liés tout comme Shiryu et le torrent de Rozan). Il existait un arbre (situé l'extrême-nord) qui donnait des fruits d'or. Il était le cadeau de la Mère Terre Héra. Héra en confia la garde aux Hespérides (dites parfois filles d'Atlas) mais se rendit vite compte que celles-ci volaient ses pommes. Elle demanda donc Ladon de s'enrouler autour de l'arbre afin de le protéger. Malheureusement pour Ladon, Hercule se vit imposer comme Travail (parmi ses douze travaux) de ramener des pommes d'or du jardin des Hespérides. Sur le chemin, il tua Ladon. Héra pour le remercier de sa fidélité malgré sa mort, le placa dans les cieux. Une troisième légende parle de Cynosoura, nymphe de l'Ida de Crète qui, avec Hélicè, passe, dans certaines traditions, pour avoir été la nourrice de Zeus enfant. A cause de Cronos, qui les poursuivait, Zeus les transforma en deux constellations : la Petite Ourse et la Grande Ourse, lui-même se transformant en la constellation du Dragon qui serpente entre les deux ourses.

Autres données : dans la tradition chinoise, le dragon veille sur la perle miraculeuse qui renferme la sagesse et la connaissance, pure comme l'or, symbole de perfection spirituelle et d'immortalité. Ce trésor est associé la vie, l'énergie vitale, la lumière, au bonheur, la vertu, tout ce qui est positif et digne d'être recherché. De nombreux dragons hanteraient le ciel de la Chine. Certains poursuivent inlassablement le Soleil et la Lune, provoquant les éclipses. (Il est intéressant de noter qu'astronomiquement, la tête et la queue de la constellation du Dragon sont les noeuds de la lune, les points o¹ ont lieu les éclipses). Un grand dragon de feu conditionne de ses humeurs la vie en Chine : il ouvre les yeux et c'est le jour, il les ferme et c'est la nuit. Son souffle provoque les tempêtes. Le tonnerre est une manifestation de sa colère, ou de ses combats avec d'autres dragons. Et ce n'est pas un hasard si le Dragon est tant vénéré en Chine, pays du Tao ou voie du milieu. Céleste et chtonien, gardien des eaux, crachant le feu, la fois Yin et Yang, le Dragon chinois réunit les principes opposés de l'univers : le feu et l'eau, le ciel et la terre.

Les dragons font partie des mythes fondateurs de la civilisation chinoise, et ils sont souvent l'origine des Dynasties. Le cycle des exploits de Yu montre par exemple comment cet empereur mythique organise son empire avec l'aide décisive d'un dragon ailé. Tous les empereurs de Chine ont régné sous le signe du Dragon, et ils étaient même considérés comme "Fils du Dragon" : leurs vêtements de parade, comme les murs de leurs palais, étaient abondemment décorés de Dragons 5 griffes, (les hauts dignitaires devant de contenter de dragons 3 ou 4 griffes), et il n'était pas rare qu'un empereur envoie en présent un chef rebelle qu'il n'avait pu vaincre par la force, une somptueuse robe brodée de dragons

© 2002-2017 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada