Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  




Cette fiche vous est proposée par : Dyvimm


Le Jugement dernier

Elision

            Le corps de Seiya glissa lentement le long de la Kamui d’Athéna. Cette dernière ne pouvait se résoudre à abandonner ainsi son chevalier protecteur. Derrière elle, Shun avait le visage enfoui dans l’épaule de son frère. Shiryu le regard perdu dans le vide. Hyoga baissait la tête, de gros sanglots tombant sur la terre sacrée. Même Ikki pleurait amèrement la perte de son ami.
Personne ne regardait le corps sans vie de leur ennemi, Hadès. Soudainement la Kamui du Dieu se sépara de son corps, sortant tous les chevaliers et Athéna de leur torpeur. L’armure divine se matérialisa à côté de son ancien possesseur. Puis ce fut le tour de l’armure divine de Pégase.
            Athéna souleva lentement le corps de Seiya. Il reposera ici pour l’éternité. Ses chevaliers divins la suivirent alors qu’elle transportait le corps sur l’autel où reposait depuis des millénaires l’enveloppe charnelle de l’éternellement jeune Hadès. C’est ici que sera son tombeau. Le regard de la princesse croisa celui de Hyoga qui s’avança de quelques pas. Le chevalier du Cygne leva son bras et utilisant la même technique que Camus son maître, projeta un mince courant glaciaire sur le corps de Seiya. Tous regardaient la glace s’accumuler autour du chevalier Pégase pour bientôt lui offrir le plus magnifique des linceuls, un cercueil de glaces aussi transparent que du cristal, éternel…


            On entendait encore les sanglots de Shun qu’Ikki devait soutenir. Aucun des saints n’avait dit la moindre parole depuis le cri de la princesse. Cette dernière marchait en tête, son armure sous la forme d’une statuette à la main. Nul ne savait où l’on se dirigeait. Il fallait maintenant quitter ce champ de bataille pour retrouver la Terre et ses habitants, les vivants. Cette guerre avait emporté avec elle tant de chevaliers courageux et fidèles à Athéna, mais tous étaient morts pour la justice et l’amour…
Le sol se mit à trembler. Le royaume d’Hadès s’effondrait sans le soutien du Dieu.


            « SAORI !! »


            Ce cri retentit violemment aux oreilles de tous. Cette voix… Athéna s’en souvenait. Cela faisait si longtemps qu’elle ne l’avait plus entendue… Se pourrait-il que… ?


            « Grand-père ! …
_ Saori, qu’as-tu fait … (Une profonde détresse perçait dans sa voix) Tu viens de tuer un Dieu, ton oncle, Hadès ! … Ne te rappelles-donc tu mes paroles quand tu étais petite ? … »


 


            Tous écoutaient cette voix qui revenait des tréfonds de leur passé. Tous s’en souvenaient. Il s’agissait de Mitsumasa Kido, le grand-père de la princesse Saori, leur père adoptif à tous.


            « Saori, j’ai grande peine pour toi. Tu viens de perdre tellement de tes chevaliers. Mais tu as commis l’irréparable. Les luttes entre Dieux existent depuis la nuit des temps, mais jamais aucun d’entre nous n’a eu à subir le châtiment que tu viens d’affliger à Hadès !
_ … »


 


            Saori se rappelait à présent les paroles de son grand-père, dans le planétarium de la fondation Graad…


« …L’univers n’était que chaos. Mais il a été ordonné par l’union des Dieux pour permettre aux hommes d’y vivre. Zeus dans l’Olympe, éternel juge des Dieux, gardien des Cieux. Poséidon dans les Mers, gardien des Flots. Athéna sur Terre, gardienne de l’Humanité. Et Hadès aux Enfers gardien des Morts. Rien ne doit jamais rompre cet équilibre sans que tout l’univers n’en soit menacé.  Rappelle-toi bien de cela…. »


            « Oui Saori. Mais tu viens de tuer Hadès. Pourquoi ne pas l’avoir emprisonné comme tu l’as toujours fait ? Le Royaume des Morts n’a désormais plus de gardien. Écoute, Athéna, le cri des âmes que tu viens de priver de salut… »


            Et effectivement, Athéna tomba à genoux sur une terre agonisante, pliant sous ce fardeau immense qu’était la douleur des âmes. Les chevaliers divins pouvaient également ressentir cette horrible souffrance. Le cri strident des âmes se faisait entendre, suivi d’un silence pesant. Leur disparition successive. Les portes de Royaume des Morts leur étaient inaccessibles, elles n’avaient d’autres issues que la dissolution dans le Néant.


            « Saori, les Hommes que tu as voulu sauver connaissent maintenant un tourment pire que la mort. En mourrant sur Terre, leurs âmes sont incapables de rejoindre le Royaume d’Hadès. Le cosmos de ce Dieu qui les guidait a disparu. Elles s’évanouissent alors dans l’oubli criant leurs adieux à ce monde. Voilà Athéna ce que tu as fait…
_ Mais… je ne savais pas… »


Athéna se cacha le visage entre ses mains, en pleurs. Ainsi, loin d’avoir sauvé les Hommes, elle les avait conduits à la destruction totale. Cette humanité qu’elle chérissait tant allait disparaître dans l’oubli…
Sous elle, le sol se craquela de fissures grandissantes…


« _ Athéna, tu ne dois pas laisser faire cela. Les Enfers existent toujours. Ton sacrifice pour l’humanité est nécessaire. Conduits les âmes des défunts vers les Enfers. Réorganise ce royaume qui a perdu tout ordre avec l’extinction des Spectres. Tu dois maintenant endosser le rôle d’Hadès. Deviens… Reine des Enfers !! »


Athéna se releva et aussitôt son puissant cosmos inonda Elision puis se répandit au-delà des limites du Domaine Sacré, jusqu’à englober les Enfers dans leur totalité. La déliquescence du Royaume d’Hadès cessa. Les lamentations des âmes stoppèrent…


Commencer







Recopier le nombre avant d'envoyer votre formulaire.




© 2002-2017 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada