Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  




Cette fiche vous est proposée par : Johnny


La Confession

Le Cocyte

Moloch, bien que n'étant que légèrement blessé, n'en était pas moins surpris par le retournement de situation qui s'était produit au moment même où il allait abattre Eon ; un chevalier d'Athéna s'était interposé in extremis et l'avait envoyé au tapis. L'âme damnée d'Hadès, sous le choc, ne put que balbutier :

"Un... Un chevalier d'argent ?... Je croyais que vous aviez tous été tués..."

"Je crains que tes pressentiments ne se soient avérés faux, suppôt d'Hadès ! J'ai manqué de franchir les portes de la mort, mais j'en ai réchappé !"

Dans la foulée, Thérava tourna le dos au vieil homme et courut vers Eon en l'interpellant de la sorte :

"Chevalier des Poissons ! Chevalier des Poissons ! Est-ce que ça va ?"

La jeune femme fut de prime abord étonnée de se voir appeler par son titre par celui qui lui avait craché au visage, mais elle se ressaisit rapidement et répondit d'une voix tremblante :

"Disons... Disons que je suis vivante... Mais il s'en est fallu de peu pour que je sois abattue... J'ai laissé beaucoup de forces dans la prison du Cocyte..."

Le chevalier du Paon jeta un coup d'oeil rapide sur les flancs de la gardienne de la douzième maison du Zodiaque et aperçut Emma. S'en souciant, il demanda à Eon :

"Et Emma ?..."

"Je... Je croyais bien qu'elle était morte... Mais... Athéna soit louée, elle est toujours en vie..."

Thérava lâcha en hochant la tête :

"C'est là une bonne chose... Qu'elle ait pu survivre à un tel froid, sans compter qu'elle a dû être blessée auparavant..."

Puis, sur un ton plus vif :

"Et Lévi ?! Où... Où est-il ?"

Eon répondit sombrement :

"Il est trop tard pour lui... Il... Il s'est sacrifié pour nous sauver, Emma et moi, des éclairs déclenchés par Moloch..."

La révélation de la jeune femme ne manqua pas de surprendre le disciple de feu Gautama, qui laissa échapper :

"Incroyable... Lui, qui vous détestait, toi et Emma... Il a fait volte-face et honneur à son titre, mais pourquoi..."

"Ce serait trop long à expliquer, Thérava... Ce qui compte, c'est de faire le point sur la situation actuelle... Thérava, où sont les autres chevaliers ?"

Le chevalier d'argent commença à ouvrir la bouche, quand Eon l'interrompit brutalement :

"Attention !!"

Moloch, qui avait repris ses esprits, s'était en effet jeté sur le jeune homme, sa dague à la main. Mais au moment où il comptait le frapper dans le dos, l'armure du Paon s'illumina comme par magie et sa lueur aveugla l'âme damnée d'Hadès, avant de le renvoyer violemment en arrière. Il se passa quelques secondes de flottement, puis le vieil homme reprit lentement conscience en balbutiant :

"Que... Quelle est cette lumière... J'ai été complètement pris au dépourvu, et..."

Puis il leva les yeux et s'exclama :

"Mais je rêve ou quoi ?!"

************

Le cinquième maleboge

Shion, complètement abasourdi, voyait se dérouler sous ses yeux un spectacle qu'il pensait irréel : Minos, l'un des trois Juges des Enfers, l'un des trois Spectres les plus puissants, était dominé de bout en bout par une simple subalterne. Bien que le chevalier du Bélier sût combien Carrie de la Reine Ecarlate était puissante pour l'avoir lui-même affrontée, il avait du mal à croire qu'elle puisse être plus puissante que l'homme qui avait vaincu Bosching des Gémeaux :

"C'est incroyable, et pourtant vrai... Le combat n'a commencé que depuis quelques minutes, et pourtant Minos n'est pas encore parvenu à porter le moindre coup à Carrie..."

En effet, le Spectre du Griffon avait beau essayer, à chaque tentative, l'adolescente prenait les devants ; elle utilisait sa télékinésie pour projeter des pierres sur son ancien supérieur qui était incapable de les esquiver malgré sa grande vitesse de déplacement, de sorte que son surplis, désormais fissuré de toutes parts, était en bien piteux état. Par ailleurs, Minos avait également reçu plusieurs projectiles au visage, qui lui avaient laissé un front saignant et une lèvre inférieure à moitié fendue. Finalement, le Spectre de l'étoile céleste de la valeur, à la fois sous le coup de la fatigue et de la colère, balbutia en serrant les poings :

"Pourquoi... Pourquoi je n'arrive pas à porter le moindre coup à cette traîtresse ?!... Moi, l'un des trois Juges des Enfers, pourquoi suis-je aussi impuissant qu'un enfant à peine né ? Pourquoi sa puissance est-elle supérieure à la mienne ?!"

Finalement, les nerfs de Minos lâchèrent et il se mit à crier :

"Ça... ÇA FAIT CHIER !!!... BORDEL DE MERDE !!!"

Puis, il se laissa tomber à genoux, les poings et les dents serrés, tandis que ses yeux s'humidifiaient, ce qui ne manqua pas de troubler Shion :

"Incroyable... Minos semble douter de lui-même... Alors qu'il a vaincu deux chevaliers, il semble perdre confiance en lui... Il a si peur de la défaite qu'il en vient à pleurer... Des larmes de rage, certes, mais des larmes tout de même..."

En revanche, Carrie demeurait de marbre face aux états d'âme de son ancien supérieur ; elle le regarda dans les yeux avant de lui dire froidement :

"Minos, il ne sert à rien de poursuivre ce combat... Je vais donc en finir avec vous rapidement...

"Tu..."

Un halo brillant recouvrit aussitôt le Spectre de la Reine Ecarlate et celle-ci, grâce à ses pouvoirs psychokinésiques, fit décoller du sol le Juge des Enfers. Minos regarda en l'air et comprit rapidement qu'il se dirigeait lentement, mais inexorablement, vers une stalactite aiguisée où il se ferait empaler s'il ne réagissait pas de sitôt. Il tenta de se débattre, mais eut la sensation que tous ses muscles étaient engourdis, ce que confirma Carrie :

"Mes pouvoirs de psychokinésie vous privent de toute liberté de mouvement, Minos... Vous ne pouvez plus rien faire... Mais rassurez-vous, vous ne souffrirez pas longtemps ; j'y veillerai."

************

Le Cocyte

Moloch, mais aussi Eon, étaient stupéfaits par ce qu'ils voyaient devant eux ; Thérava du Paon se tenait debout, paré de son armure d'argent... mais une armure qui brillait de mille feux, manquant de les éblouir, une armure aussi rayonnante qu'une armure d'or. Et pour cause, le chevalier d'argent semblait porter une réplique dorée de l'armure du Paon. Eon, fort intriguée, demanda d'une petite voix :

"Thérava... Dis-moi... Je ne rêve pas... C'est... C'est une armure d'or que tu portes ?"

Les yeux brillants de larmes, le jeune homme répondit :

"Non... Mon armure est bien d'argent, mais est désormais pratiquement aussi puissante qu'une armure d'or... Je la dois à maître Gautama, qui a donné sa vie pour elle..."

"Que dis-tu ?!"lâcha la jeune femme, horrifiée.

Serrant les poings, Thérava répondit avec des larmes dans la voix :

"Oui... Maître Gautama et moi sommes tombés dans un piège tendu par une horde de Spectres... J'ai été gravement blessé et ai perdu connaissance, et mon armure a été détruite... Maître Gautama a vaincu nos ennemis, mais s'est rendu compte que seul le sang d'un chevalier pourrait ressusciter mon armure... Comme... Comme il savait qu'il ne survivrait pas à ce conflit, car Dieu le lui avait dit, il s'est tranché les veines et a versé son sang sur mon armure... pour que je puisse continuer la lutte..."

Des larmes s'étaient mises à couler sur les joues d'Eon, qui songea amèrement :

"Gautama... Toi qui étais le plus fort d'entre nous, mais aussi le plus distant... Tu as malgré tout accompli un tel geste, car tel était ton destin... Tu méritais vraiment d'être l'un des nôtres..."

Tout à coup, Thérava brandit sous les yeux du chevalier des Poissons un chapelet dont toutes les perles étaient noires, sauf deux, et dit :

"Voilà ce que maître Gautama m'a laissé... Le "Chasseur de Démons"... A chaque perle noire correspond un Spectre tombé au combat... Seules deux sont encore claires... Elles correspondent à Minos du Griffon et Carrie de la Reine Ecarlate..."

"Thérava, commença Eon... J'ai appris de la bouche de Moloch que Bosching avait été vaincu..."

"Je le sais, chevalier des Poissons, lança le chevalier du Paon... Moi et Shion du Bélier sommes tombés sur Minos et il nous a montré sa tête décapitée... Seul toi, moi, ton amante (Eon cligna des yeux à cet instant) et le chevalier du Bélier avons survécu..."

"Attends, Thérava... Où est Shion ?"

"Il est en train de lutter contre Minos du Griffon, l'un des trois Juges des Enfers."

A ces mots, le sang de la gardienne de la douzième maison du Zodiaque ne fit qu'un tour :

"Je... Je dois aller l'aider ! Thérava, reste avec Emma, et..."

"Non, chevalier des Poissons. C'est à toi de veiller sur elle. C'est le combat du chevalier du Bélier, il ne faut pas intervenir..."

"Mais, Thérava, jamais Shion ne pourra s'en sortir ! Comment le pourrait-il alors que Bosching, le plus impitoyable des chevaliers d'or, n'en a pas été capable ?"

Le chevalier d'argent répondit :

"Shion du Bélier s'en sortira. Moi-même, j'avais du mal à le croire au début, tant Minos semble puissant ; après tout, Néhémie et le chevalier des Gémeaux sont tombés sous ses coups... Mais durant ma traversée vers le Cocyte, je me suis dit que, bien qu'étant l'un des plus jeunes chevaliers d'or, il avait malgré tout réussi à survivre jusque là, à l'inverse du chevalier des Gémeaux ou de maître Gautama... Nous devons lui faire confiance... Moi, je dois montrer ma valeur et faire en sorte que le sacrifice de maître Gautama n'ait pas été vain, quant à toi, tu dois veiller sur celle que tu aimes, chevalier des Poissons."

Eon, troublée par les derniers mots de Thérava, demeura stoïque un court instant, puis lâcha :

"Je... Je comprends, Thérava..."

"Pour ma part, je vais essayer d'atteindre Hadès ; tout porte à croire qu'il affronte Athéna..."

"C'est ce que m'a dit Moloch, en effet, approuva la jeune femme. Mais, Thérava, il y a quelque chose que tu dois savoir... Hadès... Hadès s'est emparé du corps de John Roligny, qui était destiné à être sa réincarnation..."

Le chevalier du Paon répondit, l'air sombre :

"Je suis au courant, chevalier des Poissons... Minos nous l'a dit à moi et au chevalier du Bélier."

"Soit... Je vais partir en avant avec Emma, essaie de nous couvrir."

Le chevalier des Poissons prit alors son amante, toujours inconsciente, dans ses bras, mais alors qu'elle s'apprêtait à partir, Théréva l'interpella :

"Chevalier des Poissons !!"

"Thérava ?"

"Je tenais à te le dire, car j'ignore si j'aurai d'autres occasions de te revoir... Je... Je veux te demander pardon pour t'avoir craché au visage, j'avais oublié que tu étais l'une des nôtres, à l'inverse de maître Gautama... Et je n'avais pas non plus pris conscience de la force des sentiments que tu avais pour Emma..."

Eon demeura silencieuse un court instant, puis se retourna vers Thérava, auquel elle dit en souriant :

"Considère que tu as déjà obtenu mon pardon en me sauvant de Cerbère."

"Merci, chevalier !"

Soudain, Moloch, qui avait tout à fait repris ses esprits, intervint :

"Ne criez pas victoire trop vite, chevaliers ! Je vais m'occuper de vous trois en même temps !!... POWER LIGHTNING !!"

Mais, à peine avait-il déclenché ses éclairs que ceux-ci furent méthodiquement bloqués par Thérava, qui saisit l'occasion pour crier à l'intention d'Eon :

"Pars maintenant, chevalier !"

La jeune femme courut aussitôt vers la sortie du Cocyte avec Emma dans ses bras. Moloch, dépité de voir un chevalier d'or lui échapper, jura sous le coup de la colère, quand le chevalier du Paon lui lança :

"Serviteur d'Hadès ! Moi, Thérava du Paon, je serai ton adversaire !"

L'âme damnée d'Hadès rétorqua en fronçant les sourcils :

"Très bien... Tu vas regretter d'être intervenu, chevalier d'Athéna..."

************

L'air quelque peu réjoui, le révérend Trevor confia à John :

"John... Depuis peu, entendre votre récit me soulage... Moloch était mis en difficulté, et, surtout... Minos n'allait pas tarder à rendre l'âme, vaincu par Carrie..."

Mais à ce moment précis, John fronça les sourcils et répondit :

"Vous anticipez un peu les événements, révérend... Peut-être que dans les minutes qui vont suivre, vous serez moins gai..."

"Que dites-vous, John ?"

"La réponse à votre question se trouve dans la Giudecca... Hadès dominait Athéna de bout en bout, sans laisser le moindre répit à son ennemie..."

************

La Giudecca

Athéna était à bout de forces, du sang coulait sur ses tempes et la sueur sur son visage trahissait son inquiétude, bien qu'elle s'efforçât de tout dissimuler à Hadès :

"J'ai beau lutter, rien... rien n'y fait... Hadès... Hadès a beau posséder un corps un peu plus âgé que celui dont il s'était emparé lors de la précédente guerre sainte, sa force semble bien plus grande..."

De son côté, l'Empereur des Ténèbres n'était pas indifférent à l'état de son ennemie ; l'air solennel, il lui dit :

"Tu persistes et tu résistes, mais en vain, Athéna... Cette fois-ci, la victoire sera mienne, comme je te l'ai dit auparavant... A présent, ton châtiment approche..."

Tout à coup, un éclair traversa l'esprit du sombre monarque, qui cligna des yeux à plusieurs reprises et réalisa ce qui se passait à des lieues d'ici :

"Je ressens un cosmos qui faiblit peu à peu... Impossible... C'est celui de Minos... Comment se fait-il qu'il soit en difficulté ?"

Hadès se concentra plus précisément sur le lieu du combat et eut un haut-le-coeur quand il comprit la raison des difficultés du Juge des Enfers :

"C'est impossible... C'est... C'est Carrie de la Reine Ecarlate, le Spectre de l'étoile céleste de la haine, qui le malmène de la sorte ! Mais alors... Sa trahison était bien définitive ?"

Le visage du sombre monarque pâlit légèrement, tandis qu'il se demandait :

"Je pensais pourtant qu'elle finirait par recouvrir la raison et reviendrait se battre à nos côtés... Serait-il possible que je me sois trompé, moi, Hadès ?..."

Puis, deux secondes plus tard, il répondit à sa propre question :

"Non... Je ne puis me tromper... Dieu ne se trompe jamais... C'est Carrie qui a commis une grave erreur... Carrie... Ta puissance t'est montée à la tête... Ton orgueil t'a fait oublier que tu as reçu de Dieu tous tes fabuleux pouvoirs..."

Un halo pourpre vint recouvrir le sombre monarque, qui conclut intérieurement :

"Et ce que Dieu a donné, Dieu peut aussi le reprendre !!"

Une lueur écarlate jaillit des yeux d'Hadès et scintilla un bref instant avant de s'estomper. Athéna, à qui ce phénomène n'avait pas échappé, demanda à son adversaire :

"Hadès... Que... Qu'as-tu fait à l'instant ?"

"Cela ne te regarde pas, Athéna. Tout comme tu peux influer sur le sort de tes chevaliers, je le puis en ce qui concerne le sort de mes Spectres..."

"Comment ?"

L'Empereur des Ténèbres fronça les sourcils avant d'enchaîner :

"L'heure n'est plus aux questions, mais à l'exécution de la sentence qui te concerne, Athéna !!"

Sans crier gare, Hadès déploya son cosmos d'une telle façon que la jeune fille fut projetée en arrière et heurta violemment un pan de mur de la Giudecca.

************

Le cinquième maleboge, quelques instants auparavant

Minos, la mine empreinte de panique, voyait qu'il se rapprochait dangereusement de la stalactite où Carrie voulait l'empaler. Il voulut se débattre, mais les pouvoirs mentaux de l'adolescente étaient bien trop puissants. Indifférente aux atermoiements de son supérieur, l'adolescente lui dit :

"Vous n'êtes plus très loin du lieu de votre mort... Comme je vous l'ai dit, cela sera très rapide... Adieu, Minos !!"

Mais, au moment même où elle voulut projeter le Juge des Enfers contre la stalactite, Carrie éprouva une étrange sensation, et en un éclair, Minos, au lieu de s'empaler contre la stalctite, chuta brutalement à terre. Shion vit une certaine crainte dans les yeux de la jeune fille et lui demanda :

"Carrie... Que t'arrive-t-il ?"

La jeune fille regarda ses mains avec effarement et répondit en balbutiant :

"Je... Je ne sais pas ce que j'ai, Shion... Je ne me sens plus aussi puissante qu'auparavant... J'ai été incapable d'envoyer Minos contre la stalactite, je ne sais pas pourquoi..."

Pendant ce temps, le Spectre du Griffon était à terre, mais reprenait progressivement conscience. Il écouta la conversation de ses deux ennemis et un sourire large apparut peu à peu sur ses lèvres. Puis, celles-ci se mirent à trembler et le Juge des Enfers éclata d'un rire franc tout en se remettant debout. Abasourdis, Shion et Carrie se retournèrent et virent l'air jovial de Minos, qui riait à gorge déployée :

"HA ! HA ! HA ! HA ! J'ai bien cru que j'allais y passer ! HA ! HA ! HA ! Heureusement, j'ai pu compter sur l'intervention providentielle de Sa Majesté Hadès !"

"Que dis-tu ?"demanda le chevalier du Bélier, qui commençait à avoir un mauvais pressentiment.

"Sa Majesté Hadès était elle aussi au courant de la trahison de Carrie... Et je crois qu'elle a aussi pris conscience que cette trahison était sans retour... Aussi a-t-elle jugé bon de te punir, traîtresse !"acheva le Juge des Enfers à l'intention de son ancienne subalterne.

Il se passa quelques secondes de flottement, puis Carrie laissa échapper d'une petite voix :

"Je... Je ne comprends pas... Si Hadès sait que j'ai quitté son camp, pourquoi ne m'a-t-il pas ôté la vie ?"

Souriant d'aise, Minos rétorqua :

"Qui te parle de ça ?... Sa Majesté Hadès ne punit pas automatiquement de mort ceux et celles qui la trahissent... Tout comme tu as eu le privilège d'être l'Ange de la Mort, tu as également obtenu une grâce de la part de Sa Majesté... Sa Majesté Hadès ne t'a pas tuée, car elle s'est contentée... de te priver de tous tes pouvoirs !"

"QUOI ?!"

Shion n'avait même pas attendu une seconde après la fin des explications de Minos pour laisser échapper ce cri d'horreur. Le Juge des Enfers demeura indifférent à l'épouvante du chevalier du Bélier et préféra se tourner vers Carrie, dont la couleur du visage était devenu d'un blanc presque cadavérique :

"Autrement dit, à présent, tu n'as plus aucune emprise sur moi, et tu n'es pas plus puissante qu'un nouveau-né... La roue a tourné en ma faveur, traîtresse !!"

Mal à l'aise, l'adolescente balbutia nerveusement :

"Vous... Vous ne pouvez pas lever la main sur moi..."

"Et qu'est-ce qui m'en empêcherait ?"

"Je... Je suis une jeune fille... Les usages veulent qu'on ne lève pas... la main sur une femme, surtout... surtout si elle est jeune..."

Minos pouffa de rire, puis répliqua tout en s'avançant vers son ancienne subalterne :

"Je crois qu'il y a un malentendu... Apprends qu'aux Enfers, nous ne faisons aucune différence entre les sexes... Qu'importe qu'on soit homme ou femme, à partir du moment où l'on a trahi Sa Majesté Hadès, l'on doit en payer le prix !!"

Il ne restait alors plus qu'un mètre entre le Spectre du Griffon et le Spectre de la Reine Ecarlate. Celle-ci, dans un ultime réflexe de survie, voulut asséner un soufflet au Juge des Enfers, mais Minos fut plus rapide ; Carrie se sentit entravée en une fraction de seconde. Bloquant d'une seule main les deux poignets de la jeune fille, Minos lui lança en souriant :

"Idiote..."

Et, de son autre main, il lui administra un violent coup de poing en plein visage. Carrie fut projetée en arrière et heurta un rocher de plein fouet. Assise par terre, elle se mit à trembler, sa main droite sur son visage et se mordant les lèvres pour ne pas hurler de douleur ; elle s'était rendue compte que Minos, d'un seul coup de poing, lui avait cassé le nez. Le Juge des Enfers lança un regard narquois à son ancienne subalterne, puis il lui dit avec un plaisir non dissimulé :

"Sache que si j'avais vraiment mis toute ma puissance dans ce coup de poing, c'est toute ta tête que j'aurais pulvérisée... Mais je ne trouvais pas très amusant de te tuer tout de suite..."

Comprenant que Minos comptait faire passer un mauvais quart d'heure, voire plus, à Carrie, Shion se jeta sur lui en criant :

"Ne la touche pas, Minos !"

Mais le Spectre du Griffon ne fit ni une, ni deux ; d'une main, il para le coup que le chevalier du Bélier s'apprêtait à lui donner, tout en lui rétorquant :

"Chevalier, je ne sais pas si tu l'as remarqué, mais je m'apprête à châtier une traîtresse à Sa Majesté Hadès... Je n'ai donc pas de temps à perdre avec un misérable comme toi !!"

Et, de sa main libre, il projeta une boule d'énergie dans l'abdomen de Shion qui s'envola dans les airs en hurlant de douleur. Quand il retomba au tapis, le plastron de son armure enfoncé, Carrie cria, horrifiée :

"SHION !!"

Oubliant sa douleur, elle se précipita vers le gardien de la première maison du Zodiaque, qui était étendu sur le dos et semblait avoir perdu connaissance. La jeune fille s'agenouilla près de lui en l'implorant, les larmes aux yeux :

"Shion ! Réponds-moi !! Ne meurs pas, Shion !!"

De son côté, Minos observait la détresse du Spectre de la Reine Ecarlate, l'air consterné. Il soupira, puis se mit à penser :

"Décidément, l'amour aura perdu beaucoup de monde durant cette guerre sainte... D'abord le Spectre de l'étoile céleste des tourments, dont l'amour pour le chevalier des Gémeaux lui aura valu son exécution, puis le chevalier des Gémeaux, dont l'amour pour le Spectre de l'étoile céleste des tourments l'aura affaibli et perdu à terme... Jamais deux sans trois... Carrie, ton amour pour ce chevalier d'or te coûtera la vie !!"

Aussitôt, Minos, qui était désormais entouré d'un halo sombre, tendit sa main droite vers Carrie et le résultat ne se fit pas attendre ; l'adolescente se sentit brusquement entravée :

"Mais... Mais qu'est-ce qui m'arrive ? Je ne peux plus bouger de mon plein gré !!... Comme si j'étais retenue par des fils invisibles !"

Le Spectre du Griffon lança aussitôt d'un air jovial :

"C'est bien ça, traîtresse ! A présent que mon emprise psychique est sur toi, tu ne peux plus te mouvoir à ta volonté !"

"Quoi ?!"

Dans la foulée, le Spectre de la Reine Ecarlate se sentit décoller du sol, dans l'incapacité d'esquisser le moindre geste. Minos éclata de rire, puis lança sur un ton sarcastique :

"Eh oui, chacun son tour ! A toi d'éprouver ce que ça fait d'être manipulé comme un pantin... Tu vas connaître la douleur du Cosmic Marionetion !!"

************

John marqua une pause dans son récit et s'attarda légèrement sur le visage de Trevor. Le pasteur semblait inquiet à l'idée du sort que Minos réservait à Carrie, mais paraissait également troublé. Intrigué, le fils d'Etienne Roligny lui demanda :

"Qu'avez-vous, révérend ? Il semblerait que cette partie du récit vous préoccupe..."

"Oui... John... Je ne m'attendais pas à ce qu'Hadès fasse un tel geste à l'encontre de Carrie... Je m'attendais à ce qu'il l'élimine de sang-froid... Mais... Mais qu'il se contente de lui ôter tous ses pouvoirs... J'avoue que ce geste de l'Empereur des Ténèbres me décontenance..."

Mais John secoua la tête avant de répondre :

"Je vois ce que vous voulez dire... Mais les apparences sont trompeuses, révérend... Ce geste d'Hadès était bien plus cruel qu'il n'y paraît..."

"Comment ?"

Le jeune homme précisa d'une voix sombre :

"Hadès savait pertinemment que Minos allait s'en donner à coeur joie si Carrie était à sa merci... C'est bien pour ça que, plutôt que de la tuer directement, il a préféré lui ôter ses pouvoirs pour que le Juge des Enfers en fasse ce que bon lui semble... Il était tout autant révulsé que Minos par le changement de camp de Carrie, mais l'a manifesté de façon plus subtile... mais non moins terrible..."

Au fur et à mesure, Trevor s'était mis à trembler en réalisant les intentions cachées d'Hadès. John haussa les épaules, comme pour montrer qu'il n'avait rien d'autre à ajouter, puis enchaîna :

"Au même moment, à la surface de la Terre, les quatre survivants des fronts terrestres et skygardiens venaient de pénétrer dans la grotte menant au Meikai..."

************

Le Périgord, dans le royaume de France

L'environnement de la grotte était humide, mais les pensées des quatre chevaliers d'or étaient ailleurs ; Felipe, Diomède, Daniel et Dohko ne songeaient en effet qu'à retrouver l'entrée secrète du Meikai :

"Felipe, demanda le chevalier du Scorpion, te souviens-tu exactement de l'entrée des Enfers qui se trouve dans cette grotte ?"

"Non... Le Grand Pope m'en avait bien parlé, mais sans me donner plus de précisions... Comme s'il ne voulait pas que je m'y aventure... Il est vrai que tenter d'entrer en vie dans le Meikai n'a rien d'une promenade de santé..."

"Pourtant, trouver cette entrée est une première étape primordiale, ajouta le chevalier de la Balance... Après, nous nous soucierons de nous élever au huitième sens !"

Tout à coup, Daniel du Lion s'exclama :

"Regardez !!"

Un pan de la grotte venait de s'effriter et de donner sur une cavité légèrement illuminée. Felipe lâcha aussitôt :

"Tout porte à croire que la clé du mystère se trouve par là... Suivez-moi !!"

Les autres chevaliers d'or obéirent au chevalier du Capricorne et le suivirent tout en courant vers la lueur qui était apparue sous leurs yeux. Ils empruntèrent un chemin relativement large pendant quelques secondes, puis se trouvèrent devant un précipice béant où un tourbillon se livrait à une danse étrange. Pour Felipe, cela ne fit aucun doute :

"Il est certain que c'est l'entrée secrète menant au Meikai !"

Puis, se retournant vers ses compagnons d'armes :

"Diomède ! Daniel ! Dohko ! Êtes-vous toujours décidés à me suivre ? Si vous tremblez, il est encore temps de reculer !"

Les réponses des trois autres chevaliers d'or ne se firent pas attendre :

"Felipe... A présent que nous avons trouvé l'entrée menant au Meikai, il n'est pas question de revenir en arrière ! Du moins, en ce qui me concerne..."répondit Diomède.

"Moi non plus, je ne reculerai pas. S'il faut mourir, que ce soit en chevalier d'Athéna !"lança Daniel.

"J'ai déjà frôlé la mort une fois, je suis prêt à l'affronter à nouveau !"affirma Dohko.

Le gardien de la dixième maison du Zodiaque sourit :

"Je n'en attendais pas moins de vous, mes amis... Tenons-nous la main et accomplissons un miracle !"

Les quatre chevaliers se tinrent la main, intensifièrent leurs cosmos respectifs, puis, tout en regardant le fond du tourbillon, s'exclamèrent :

"QUE S'EVEILLE LE HUITIEME SENS !!"

Dans la seconde qui suivit, Felipe, Diomède, Daniel et Dohko plongèrent à l'intérieur du tourbillon...

************

"Ainsi, le sort en était jeté... Les quatre chevaliers d'or venaient de sauter dans le tourbillon menant au Meikai, afin d'y retrouver de potentiels survivants... Au même moment, une alliée des chevaliers d'Athéna se trouvait en très mauvaise posture..."

Sitôt que John eût achevé de parler, le réverend Trevor déglutit en pensant à la situation dans laquelle se trouvait Carrie.

************

Le cinquième maleboge

Carrie avait beau essayer, elle n'arrivait pas à esquisser le moindre geste ; Minos semblait avoir tout donné dans son Cosmic Marionetion. Le Spectre du Griffon lança un regard jubilatoire à son ancienne subalterne, puis lui dit :

"Inutile... A présent que Sa Majesté Hadès t'a privée de tes pouvoirs, tu n'es plus qu'une simple mortelle, impuissante devant le Cosmic Marionetion ! Et moi, je suis libre de te faire subir ce que bon me semble..."

Les yeux de la jeune fille s'humidifièrent sous le coup de la peur, puis elle se sentit monter lentement en l'air, jusqu'à arriver à seulement deux mètres du stalactite où Minos avait manqué de se faire empaler. Anticipant les pensées du Spectre de la Reine Ecarlate, le Juge des Enfers lui fit savoir :

"Autant te le dire tout de suite, je n'ai pas l'intention de te faire ce que tu avais l'intention de me faire... T'empaler sur cette stalactite serait un châtiment beaucoup trop doux pour une traîtresse de ton genre... Non, ton supplice doit être à la hauteur de ta faute !!"

Avant que Minos n'eût fini de parler, Carrie sentit que les doigts de ses mains bougeaient tout seuls, sans qu'elle l'ait voulu. Affolée, elle se mit à balbutier :

"Mes... Mes doigts ! Que... Que leur arrive-t-il..."

"Nous allons commencer par le petit doigt de la main gauche..."

Un craquement sec se fit entendre, puis un gémissement aigu, gémissement qui sortait des cordes vocales du Spectre de la Reine Ecarlate. N'y prêtant pas attention, le Juge des Enfers enchaîna :

"Puis l'autre..."

Un nouveau gémissement se fit entendre, accompagné de hoquètements nerveux. Minos jeta un regard méprisant à une Carrie impuissante, puis soupira :

"Que tu es douillette... Quand je pense que tu te réjouissais à l'avance de m'empaler sur cette stalactite... Quel péché d'orgueil terrible... Et voilà ce qui arrive quand les bases fragile d'une grande puissance s'effondrent !!"

Carrie hurla à nouveau de douleur ; cette fois-ci, Minos avait brisé son pouce droit et son annulaire gauche. N'en pouvant plus, l'adolescente se mit à sangloter bruyamment, mais le Spectre de l'étoile céleste de la valeur n'en avait cure. Souriant d'aise, il brisa aussitôt l'index gauche de son infortunée victime, qui hurla une fois de plus. Quelques secondes s'écoulèrent, puis Carrie serra les dents, retenant ses larmes tant bien que mal et lança un regard noir au Juge des Enfers, qui, nullement intimidé, rétorqua :

"Tu ne sembles pas satisfaite de mon traitement... Eprouverais-tu de la haine à mon encontre, Carrie ?"

Furieuse, l'adolescente serra les dents, les yeux luisant de colère, ce à quoi Minos répliqua :

"Au cas où ça te prendrait..."

Un hurlement déchirant jaillit aussitôt de la gorge de Carrie ; le Spectre du Griffon lui avait brisé les deux majeurs en une fraction de seconde. N'y tenant plus, la jeune fille sanglota de douleur et de terreur, mais cela n'attendrit nullement le Juge des Enfers :

"Inutile de pleurer, ça ne t'avancera à rien... Et ça n'effacera pas ta trahison !!"

Il poursuivit sur sa lancée et brisa simultanément le pouce gauche et l'index droit du Spectre de la Reine Ecarlate, qui gémit à nouveau, mais cette fois-ci, ses pleurs furent couverts par les éclats de rire de Minos, qui semblait s'amuser beaucoup. Il rit à gorge déployée durant une dizaine de secondes, puis reprit la parole :

"Ah ! Suis-je bête... Il en restait un !"

Instantanément, il brisa l'annulaire droit de l'adolescente, qui poussa un nouveau cri et dont les larmes coulaient à n'en plus finir. Plus Carrie pleurait, plus Minos souriait de plaisir. Pourtant, le Juge des Enfers ne semblait toujours pas satisfait :

"Tu souffres et hurles à la mort... Pourtant, ma soif de justice n'est toujours pas apaisée... Dans ce cas... Je vais passer à un niveau supérieur !"

Entre deux sanglots, Carrie se rendit compte que sa jambe droite se pliait étrangement. Craignant le pire, elle supplia d'une voix implorante :

"Non !! S'il... S'il vous plaît, Minos... Ne... Ne faites pas ça... Je vous en supplie !!"

La jeune fille sanglota de terreur, mais Minos, nullement attendri, rétorqua :

"Tu oses me demander grâce... Alors que tu songeais à m'empaler sur une stalactite, il y a quelques minutes... C'est l'hôpital qui se fout de la charité !!"

Un craquement infernal résonna alors, puis ce fut un hurlement strident qui sortit de la gorge du Spectre de la Reine Ecarlate, dont la jambe droite avait été cassée d'un coup sec. Ses pleurs furent si bruyants qu'ils eurent pour effet de faire sortir Shion de sa torpeur ; le chevalier du Bélier, toujours à terre, se mit à marmonner :

"Que... Que se passe-t-il... Minos..."

A cet instant, un autre craquement, suivi d'un nouvel hurlement, vinrent faire vriller ses tympans et battre son coeur. Le gardien de la première maison du Zodiaque se fit violence pour se relever peu à peu et tomba nez à nez avec Minos, qui venait de briser le bras gauche de Carrie. Le Spectre du Griffon lança d'un ton moqueur à son adversaire :

"Ce n'est pas trop tôt, chevalier ! Mais quelque part, tu arrives au bon moment !"

"Minos, que... Qu'est-ce que tu fais ?"

L'air détaché, le Juge des Enfers répondit :

"Eh bien, au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, je suis en train de châtier Carrie pour sa trahison à l'encontre de Sa Majesté Hadès."

"Comment ?!"

Le chevalier du Bélier jeta un coup d'oeil en l'air et, épouvanté, vit la jeune fille semblant prisonnière de fils transparents, pareille à une poupée désarticulée, et le visage rougi par les larmes. Horrifié, il demanda d'une voix tremblante :

"Que... Que lui as-tu fait ?"

"Je te l'ai dit, je suis en train de la châtier pour son crime... Mais j'ai bientôt fini, ne t'en fais point..."

Dans la seconde qui suivit, Minos, d'un seul geste, brisa le bras droit de Carrie, qui gémit et hoqueta de plus belle. La vision d'un tel supplice généra un frisson d'horreur chez Shion, mais aussi une violente colère qui bouillait au fond de lui. Croyant que le gardien de la première maison du Zodiaque n'agirait pas, le Spectre du Griffon enchaîna :

"Bien... A présent, finissons-en... Plus qu'un membre ! Après quoi, je te briserai la nuque, traîtresse ! Mais cette fois-ci, ce sera plus rapide..."

"Ne... Ne..."

Minos contempla d'un air radieux le visage baigné de larmes de son ancienne subalterne, puis lui lança :

"Je ne vais pas te faire tarder... Prépare-toi..."

"LAISSE-LA !!!"

"Que ?..."

Pris au dépourvu, Minos se retourna brusquement et vit Shion, dont le cosmos irradiait autour de son corps. Le chevalier du Bélier, dont le regard était d'ordinaire calme, affichait des yeux luisant de colère, voire de haine, à l'égard du Juge des Enfers. Ce dernier trembla malgré lui, avant de laisser échapper :

"Chevalier... Tu..."

Il n'eut pas le temps d'en dire davantage ; Shion se jeta sur lui et le frappa d'un violent coup de poing dans l'abdomen, suivi d'un coup de coude en plein visage. Déconcentré, Minos relâcha son emprise sur Carrie, qui retomba brutalement à terre.

************

Durant le temps qu'avait duré le récit du supplice de Carrie, le révérend Trevor avait affiché un regard révulsé d'horreur et avait plaqué ses deux mains devant sa bouche. John avait beau comprendre l'état dans lequel se trouvait le pasteur, il n'avait pourtant pas sourcillé et enchaîné comme si de rien n'était. Quand il se décida à y mettre un terme, Trevor abaissa lentement ses deux mains et laissa simplement échapper d'une voix tremblante :

"Mon... Mon Dieu..."

John baissa les yeux d'un air résigné, puis reprit son récit.

************

Le Cocyte

Thérava semblait serein, mais regardait Moloch d'un air tendu. Le chevalier du Paon semblait en effet quelque peu étonné par l'allure de son adversaire :

"C'est étrange... Il ne dégage pas une force aussi importante que celle des Spectres que j'ai affrontés... Mais mieux vaut que je me méfie..."

Puis, tout haut :

"Qui es-tu donc ?"

Le vieil homme répondit sans attendre :

"Je suis Moloch ! Je suis au service de Sa Majesté Hadès et je dirige les 108 Spectres en son nom !"

Thérava ne mit que peu de temps avant de se souvenir de ce que lui disait ce nom :

"Moloch... Les Spectres que maître Gautama et moi avions dû affronter avaient parlé d'un certain Moloch... C'est donc toi qui leur as ordonné de s'en prendre à moi simultanément ?"

"Moi-même, chevalier ! Je parle au nom de Sa Majesté Hadès, mes ordres sont aussi les siens !"

Le chevalier d'argent serra les poings, puis lança :

"Alors... Tu es donc le responsable indirect de la mort de mon maître... Moi, Thérava du Paon, je te ferai expier ton crime !"

L'âme damnée de l'Empereur des Ténèbres sourit narquoisement à son adversaire, puis rétorqua, tout en concentrant son cosmos :

"Quelle impudence... Je vais te faire goûter à ma toute-puissance, celle qui aurait pu avoir raison du chevalier d'or des Poissons si tu ne t'étais pas mêlé de ce qui ne te regardait pas !!... POWER LIGHTNING !!"

Des éclairs écarlates jaillirent des mains usées par le temps de Moloch et foncèrent droit sur Thérava, mais ce dernier garda son sang-froid et, méthodiquement, bloqua tous les coups du vieil homme sans la moindre difficulté. Quelques secondes s'écoulèrent avant que Moloch ne réalisât son échec :

"Comment ?!... C'est impossible... Tu as pu parer tous mes coups... Alors que... cette attaque, issue des pouvoirs que Sa Majesté Hadès m'avait donnés, avait manqué d'éliminer un chevalier d'or..."

"Un chevalier d'or qui était affaibli par le froid et ses blessures ! Il n'y a pas de quoi se vanter de ce soi-disant exploit, Moloch ! Ton attaque te vient peut-être du Dieu des Enfers, mais elle est bien moins efficace que l'arcane de n'importe quel Spectre ! Ta présomption te perdra !"

Aussitôt, Thérava concentra sa cosmo-énergie sous les yeux d'un Moloch dont l'assurance vacillait sévèrement, puis s'écria :

"Tu vas rejoindre tes subalternes dans le monde des morts, Moloch !! PAR L'ATTAQUE DU MILLION DE MAINS !!"

Une détonation se fit entendre, puis, dans la seconde qui suivit, Moloch, le corps couvert de coups de poing et le visage ensanglanté, fut projeté en arrière, puis heurta durement la surface gelée de la huitième prison. Il remua durant un bref laps de temps, puis ne bougea plus. Le chevalier du Paon laissa échapper :

"Je n'ai mis que le millième de ma puissance dans ce coup... Si j'avais vraiment tout donné, plus aucune trace de ton corps n'aurait subsisté... Mais, aussi ignoble et odieux que tu sois, Moloch, cela n'a pas de sens de supprimer la vie d'un être à la puissance médiocre ! Quand tu reviendras à toi, profites-en pour méditer sur ta vanité et ta suffisance !"

Thérava tourna ensuite le dos à l'âme damnée d'Hadès puis, à l'aide de son cosmos, tenta de détecter les cosmos les plus puissants des environs. Quand ce fut fait, il dit :

"Je les ai trouvés... L'un des cosmos domine largement l'autre, mais je peux encore intervenir pour éviter le pire !... C'est tout droit devant moi !"

Puis, serrant le poing :

"Et maintenant, Hadès, à nous deux !"

Le chevalier d'argent se mit alors à courir vers la Giudecca, espérant l'atteindre à temps pour éviter qu'il n'arrive malheur à sa déesse...


Commencer







Recopier le nombre avant d'envoyer votre formulaire.




© 2002-2018 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada