Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  




Cette fiche vous est proposée par : Chrysoss


Il etait une fois au Sanctuaire

Dans le cercle polaire justement, une minuscule région connaissait depuis quelques temps un terrible émoi. Au cœur d’une vallée verdoyante, un petit village s’endormait sous les lumières suaves du crépuscule. A l’écart, sur une colline encore épargnée de la civilisation, deux soldats observaient le paysage. Porteurs d’armures d’or, leur présence trahissait néanmoins le caractère périlleux de la situation. Dans le ciel rougeoyant, une étoile précoce commença à briller. Grossissant de façon irréelle, elle descendit du firmament et se posa entre les deux Saints d’or.

    - Belle ponctualité, admira le plus proche, qui n’était autre que Shion. Mais la prochaine fois, déclenche un feu de forêt ! Tu nous feras encore moins remarquer !

    Le nouveau venu ne commenta pas l’appréciation. Mais on le devinait imperméable à toute forme d’humour. L’armure qu’il portait, hérissée de pointes aux genoux et aux coudes, épousait à merveille sa physionomie rude et musclée. Ses cheveux prématurément gris ressemblaient à la crinière d’un animal sauvage.

Tout le monde savait aussi que sa peau mâte était constellée de vilaines balafres dont il n’avait jamais révélé l’origine. Les plus horribles étant encore celles qui lui zébraient le visage. A son arrivée au sanctuaire, ses lacérations avaient suffi à lui créer une réputation de férocité qui fut confirmée au centuple par la suite. Le Saint du Bélier abandonna toute réprimande et passa la parole à son autre compagnon.

    - Voilà ce qui nous amène ici, commença celui-là. Depuis une semaine, le village en contrebas est la proie d’un phénomène étrange. Chaque nuit, des créatures mi-hommes, mi-bêtes s’en prennent aux villageois et…

    - Nous ne sommes pas très loin du royaume d’Asgard, le coupa de sa voix rauque l’homme aux cicatrices. Pourquoi leurs guerriers ne sont-ils pas intervenus ?

    - Le seigneur d’Asgard m’a affirmé ne pas pouvoir agir en cet endroit, répondit l’orateur.

    - Et pourquoi cela ?

    - Il ne m’en a pas dit plus, mais je crois connaître la réponse. Le soleil est couché, descendons, je vous expliquerai en marchant…

    Les trois Saints avancèrent sans crainte à terrain découvert, laissant Lawrence, car tel était son nom, poursuivre son discours. Lawrence était le Saint du Scorpion, mais aussi l’émissaire du sanctuaire au royaume d’Asgard. C’est ainsi qu’il avait eu vent le premier de cette sordide histoire.

Il avait toujours fière allure avec ses cheveux bleutés, faussement en bataille et son port de tête princier. La gente féminine chavirait aisément devant ses yeux noisettes francs et chaleureux et sa fossette au menton. Non content d’être la coqueluche de ces dames, il était aussi très estimé de ses comparses qui appréciaient son humanité et sa bravoure.

    - Ses créatures agissent toujours selon le même rituel, poursuivit-il. Elles viennent en surnombre, mais n’emmènent jamais plus de deux ou trois personnes.

    - Ca ressemble à une invitation, observa le Saint balafré qui répondait au doux nom d’ Auroch.

    - En effet, répliqua l’homme à la fossette. Ce que je n’ai pas précisé, c’est que ces terres ont été le théâtre de l’antique bataille contre Arès, le dieu de la guerre. Elles en portent d’ailleurs encore les stigmates.

    Il désigna une colline à l’horizon, éventrée depuis des siècles.

    - Charmant, souffla Shion. Si les serviteurs d’Arès se sont relevés d’entre les morts, je comprends pourquoi trois des nôtres ont été mandatés ici.

    - C’est une perte de temps, grogna Auroch. Quand aurons-nous enfin des adversaires à notre mesure ?

    Les Saints arrivèrent au village déserté, les habitants ayant été évacués quelques heures auparavant. Un bruit retint l’attention de Lawrence. A pas de loup, il rejoint une maison particulièrement délabrée.

    - Que fais-tu donc, lui demanda le Saint du Bélier.

    - Regardez ce que j’ai trouvé ! J’ai l’impression que quelqu’un a été oublié pendant l’évacuation !

    Soulevant un fagot de bois, il dévoila une adorable fillette littéralement terrifiée.

    - N’aies pas peur, la réconforta Lawrence. Nous ne te voulons aucun mal. Comment t’appelles-tu ?


    Si la fillette répondit, personne ne l’entendit. Dans un craquement épouvantable, la masure derrière elle vola en éclats. Shion, aux réflexes infaillibles, réussit à la téléporter in extremis en sécurité.

    - Les voilà, énonça placidement Auroch.

    Le responsable de la destruction de la bâtisse se présenta sous les traits d’un colosse, à l’allure foncièrement bestiale. Il ne portait pas d’armure ou aucune autre sorte de protection, mais exhalait un cosmos inhabituel et surpuissant. Bloquant toute retraite aux Saints, une multitude de combattants de la même trempe envahir le village.

    - Les jours se suivent et se ressemblent, songea Shion. Que… !

    Une force prodigieuse attirait le grand Pope en devenir dans les entrailles de la terre. Elle parvint à verrouiller son pouvoir télékinésique et l’aspira sans qu’il ne puisse réagir. Lawrence, slalomant entre les coups, arriva trop tard pour lui porter secours.

    - Ils veulent nous séparer afin de nous affaiblir, hurla-t-il. Sois sur tes gardes Auroch !!

    L’intéressé ne fit pas attention à cette recommandation. Il était trop occupé à faire l’étalage de ses qualités pugilistiques à ses nouveaux amis.

    - La nuit promet d’être longue, pensa-t-il. Longue et agitée…

Commencer







Recopier le nombre avant d'envoyer votre formulaire.




© 2002-2017 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada