Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  




Cette fiche vous est proposée par : Johnny


La Confession

Le royaume de Skygard


Marchant d'un bon pas dans la neige épaisse, le garde envoyé par Harald balayait le paysage de son regard afin de retrouver Davol, le jeune soldat qui avait rejoint la résistance. Après quelques minutes de recherches infructueuses, il finit par l'apercevoir adossé à un arbre.


"Davol !!"


Le jeune soldat tourna la tête et demanda à son interlocuteur :


"Que me veux-tu, Chardsonn ?"


"Harald aimerait te voir..."répondit le dénommé Chardsonn.


A la simple évocation de ce nom, Davol laissa apparaître une mine contrite, ce qui n'échappa pas à l'autre membre de la résistance skygardienne :


"Qu'as-tu ? Tu sembles contrarié..."


"J'ai eu une conversation avec Harald, il y a une heure... Nous avons parlé des ennemis jurés d'Hadès et ses Spectres, les chevaliers sacrés de la déesse Athéna... J'ai suggéré à Harald de s'allier avec eux, mais il a refusé, estimant que nous devions nous en sortir seuls !"


Chardsonn regarda attentivement son jeune compagnon, qui semblait avoir encore le souvenir de la conversation avec le meneur de la résistance en travers de la gorge, puis lui dit d'un ton calme :


"Je comprends la décision d'Harald, Davol."


"Comment ça ? Eaque et ses sbires ont une puissance incommensurable, quand bien même nous serions plus de cents, nous ne..."


"Tu parles comme son Altesse, Davol !"rétorqua fermement l'envoyé d'Harald.


"Non, Chardsonn, je pense simplement que..."


"Davol, répliqua Chardsonn, arrêtons là ces bavardages, ils ne nous conduiraient à rien... Harald m'a demandé de te conduire à lui, si tu as des griefs à lui exposer, tu pourras le faire... Maintenant, suis-moi."


Le jeune homme soupira profondément, puis haussa les épaules et se résolut à suivre son compagnon vers la maison érigée en quartier général de la résistance skygardienne...


************


L'Andalousie, dans le sud du royaume d'Espagne


"Véga ?"


Tellos avait remarqué que le visage du chevalier de la Lyre était devenu grave depuis plusieurs minutes, quelque chose semblait le tourmenter. Craignant que le moment de combattre ne vienne bientôt pour eux, le chevalier d'Héraclès demanda à son ami :


"Tu sembles contrarié, Véga... Aurais-tu senti la présence d'un Spectre dans les parages ?"


"Non, Tellos, mais... Mon inquiétude est à lier avec ce qui se passe dans le royaume des ténèbres..."


Surpris par la réponse de Véga, Tellos le contempla un bref moment, avant de répliquer :


"Véga, nous devons d'abord nous soucier de ce qui se passe sur notre front ! Tu sembles tourmenté par les nombreuses pertes sur ce front, des pertes dues à la stratégie démoniaque d'Hadès, mais il y a d'autres priorités en ce moment !"


"Ce n'est pas ça, Tellos, répondit le chevalier à la natte. Par je ne sais quel miracle, les rescapés ont sans doute été plus nombreux que prévu dans le monde des ténèbres, mais... je crains qu'un grave danger ne les menace en ce moment..."


Le géant roux regarda de nouveau attentivement son compagnon, puis, tout en posant une main sur son épaule :


"Véga... Si ce que tu dis est vrai, je comprends ton inquiétude. Mais n'oublie pas qu'en ce moment même, d'autres vies sont gâchées sur ce front par la faute des Spectres menés par Rhadamanthe ! C'est donc de notre front dont nous devons nous occuper en priorité !"


"J'admire ta sagesse, chevalier !"


Une voix empreinte d'un fort accent espagnol venait de répondre à Tellos, qui lâcha, tout en regardant autour de lui :


"Mais qui est-ce ?... AAARGH !!"


Le chevalier d'Héraclès et son ami furent subitement projetés dans les airs au beau milieu d'une tempête de poussière, qui avait surgi sans prévenir. Bien que suprenante, elle ne dura que quelques secondes et les deux chevaliers d'argent retombèrent aussitôt au tapis. Véga et Tellos avaient du mal à réaliser ce qui venait de leur arriver :


"Ce... Ce n'est pas possible, fit le chevalier de la Lyre... Je n'ai senti aucune cosmo-énergie et je n'ai pas vu le coup arriver...Notre... Notre nouvel ennemi n'est quand même pas invisible !"


"Je ne suis pas invisible, chevalier, c'est toi qui as une vue déficiente !"


Aussitôt, Véga et Tellos se hâtèrent de se remettre debout et, en un éclair, virent le visage du guerrier qui les avait attaqués. C'était un jeune homme de taille moyenne, à la peau basanée et aux traits plutôt efféminés, dont le surplis noir était caractérisé par un casque à extrémités arrondies. Mais ce fut autre chose qui interloqua les chevaliers d'argent ; le Spectre portait une grande cape rouge sang sur son épaule droite. Un accessoire qui intriguait les deux chevaliers, et cela n'échappa pas au guerrier d'Hadès :


"La cape que je porte vous intrigue-t-elle, chevaliers d'Athéna ? Je vous comprends ; je suis le seul Spectre qui ait l'honneur d'en posséder une !"


"Qui es-tu ?"demanda Tellos.


"Je me présente ; je suis Santana du Matador, spectre de l'étoile céleste de l'arène !"


A ces mots, Véga fronça les sourcils, ce dont son compagnon d'entraînement se rendit vite compte :


"Que t'arrive-t-il, Véga ?"


"Tellos, répondit le chevalier de la Lyre, ce Spectre... Malgré son apparence élégante, il semble dissimuler un terrifiant pouvoir... Laisse-moi l'affronter !"


Mais le chevalier d'Héraclès protesta :


"Non, Véga, si ce que tu as dit est vrai, c'est à moi de combattre ce Santana !"


"Que me chantes-tu là, Tellos ?"


"Véga, tu es l'un des plus puissants chevaliers d'argent, maître Philoctète t'a même souvent dit que ta puissance pouvait rivaliser avec celle des chevaliers d'or ! Vu sous cet angle, il vaut mieux que tu partes en avant ! Nous devons conserver nos meilleurs éléments pour l'ultime combat contre l'Empereur des Ténèbres !"


"Tellos..."


Les yeux du chevalier de la Lyre avaient commencé à briller, comme si les larmes lui venaient, mais Tellos persista :


"Véga, je sais ce que je fais ! Je vais faire de mon mieux contre Santana et je te rejoindrai, mon ami !"


Il posa une main chaleureuse sur l'épaule de son frère d'armes, qui soupira, puis lui dit :


"Qu'il en soit ainsi, Tellos... Bonne chance à toi, mon ami !"


"Je le vaincrai, je te le promets !"


Véga sourit à son ami, puis partit en avant, sous le regard impassible de Santana, auquel le chevalier d'Héraclès s'adressa rapidement :


"Santana, moi, Tellos, chevalier d'argent de la constellation d'Héraclès, je vais m'occuper de toi ! J'espère ne pas t'avoir trop fait attendre !"


Le Spectre du Matador sourit malicieusement au chevalier d'argent, puis lui répondit :


"Pour ma part, je ne suis pas pressé, chevalier d'Athéna... J'ai tout mon temps pour te vaincre !"


"Ne parle pas trop vite !"


Les deux combattants s'arc-boutèrent alors sur leurs deux jambes et commencèrent à intensifier leurs cosmo-énergies...


************


"Véga de la Lyre avait beau se concentrer sur le front terrestre, cela ne l'avait pas empêché d'avoir un mauvais pressentiment en ce qui concernait le front des Enfers... Et ses craintes étaient malheureusement fondées..."dit John, qui ne tarda pas à revenir sur ce qui se passait dans la troisième prison...


************


La troisième prison, dans le Meikai


Presque repliés sur eux-mêmes, les dix chevaliers d'Athéna avaient bien du mal à dissimuler la peur qui hantait leurs âmes. L'apparence du Spectre, la haine qui émanait de son corps, et maintenant son nom : Carrie de la Reine Ecarlate, spectre de l'étoile céleste de la haine. Trois facteurs qui semaient la terreur chez les protecteurs de la déesse de la Guerre, ce qui provoqua un nouvel éclat de rire glacial de la gardienne de la troisième prison :


"Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! J'espère que vous l'avez compris, chevaliers d'Athéna ; votre périple s'arrête ici ! Vous ne souillerez plus longtemps le royaume des ténèbres !!"


Lévi s'emporta contre Carrie :


"Tu as tort de nous sous-estimer, spectre de l'étoile céleste de la haine ! Je vais moi-même me charger de mettre à terre le Mal que tu incarnes !"


"Lévi, attends !"l'implora Socrate.


Mais le chevalier de la Licorne fut sourd aux avertissements du chevalier de la Boussole ; il concentra rapidement sa cosmo-énergie, puis bondit dans les airs :


"Unicorn Gallop !..."


Mais, arrivé à mi-parcours, le lointain descendant du troisième fils de Jacob sentit qu'il était bloqué par une force mentale prodigieuse. Il tourna les yeux vers une Carrie immobile, mais dont le corps dégageait une puissante cosmo-énergie, et balbutia :


"Non !! ça recommence...!!"


Et, en un éclair, Lévi fut projeté contre une paroi de la grotte qui servait d'entrée vers la troisième prison. Carrie, voyant que Néhémie accourait vers son compagnon, lança au chevalier de la Coupe :


"Ce n'est pas la peine de t'en faire, chevalier ; il est vivant ! Ce sont les chevaliers d'or qui seront mes premières victimes !"


"N'y compte pas, Carrie ; tu seras morte avant cela !"


Le spectre de la Reine Ecarlate tourna légèrement la tête vers la gauche et aperçut Elvira, la disciple d'Eon. Elle demanda à cette dernière :


"Qui es-tu, toi qui fais aussi partie de la gente féminine ?"


"Je suis Elvira, chevalier de bronze de la Chevelure de Bérénice !"


"Pff... Je viens pourtant de faire savoir que je tuerai en priorité les chevaliers d'or !"


"Tu n'en auras pas l'occasion, bien que je comprendrais que tu le fasses pour l'un d'entre eux, ou plutôt l'une d'entre eux (Eon eut la gorge serrée et Emma faillit s'emporter contre la disciple de son amante.)... Car tu mourras en première !"


Les longs cheveux rouges du chevalier de la Chevelure de Bérénice se déployèrent alors dans les airs, puis ondulèrent lentement, et Elvira poussa son cri d'attaque :


"Hair Snaps !!"


Deux longues et grandes mèches rouges se jetèrent aussitôt sur Carrie, mais, in extremis, cette dernière les freina dans leur élan, au grand dam d'Elvira :


"Comment ?!"


A peine une seconde plus tard, elle reçut deux violentes gifles de la part de ses propres mèches, si violentes que non seulement la femme chevalier fut projetée en arrière comme Lévi, mais en plus son masque de porcelaine vola en éclats. Un visage ensanglanté aux cheveux rouges et aux yeux oranges se déplaça lentement vers le haut et contempla une Carrie toujours impassible devant les flammes qui lui servaient de décor. Elvira balbutia :


"Mon... Mon masque !!"


"Je te remercie de t'être découverte devant moi... C'est le moins que tu pouvais faire en face de moi..."


"Carrie... Tu me nargues, mais tu as tort... Tu vas mourir au nom d'Athéna !"


Mais Eon intervint subitement :


"Elvira, non ! Je vais moi-même m'en occuper..."


Mais le chevalier de la Chevelure de Bérénice se retourna subitement vers son mentor et lui dit avec un regard haineux :


"Toi, la perverse, tu la fermes !!"


Choquée, le chevalier des Poissons fut incapable de répondre, tout au plus eut-elle le courage de retenir Emma qui voulait lever la main sur sa consoeur. Cette dernière venait de nouveau d'intensifier son cosmos et cria à la face du spectre de la Reine Ecarlate :


"Meurs, Carrie ! Bloody Hair !!"


Les cheveux d'Elvira ondulèrent dans les airs, puis, sous les yeux étonnés des autres chevaliers, semblèrent prendre la forme de couteaux aiguisés et tranchants, des couteaux qui se jetèrent de nouveau sur Carrie... mais malheureusement, le spectre de l'étoile céleste de la haine usa de nouveau de son pouvoir de psychokinésie et bloqua l'attaque de la femme chevalier :


"Oh non !!"


Tout à coup, la voix de la gardienne de la troisième prison retentit :


"MEURS !!!"


Les cheveux aiguisés d'Elvira commencèrent à revenir vers sa propriétaire et, une seconde après, le sang gicla du corps du chevalier de la Chevelure de Bérénice. Elvira trembla sur ses deux pieds durant un bref instant, avant de s'effondrer dans une mare poisseuse d'hémoglobine. Carrie éclata d'un rire dément, tandis qu'Eon hurla :


"NON !! ELVIRA !!"


La jeune femme se précipita sur le corps de sa disciple indigne et ne tarda pas à comprendre qu'elle avait succombé. Derrière le chevalier des Poissons, ses compagnons étaient plus que jamais gagnés par la peur, y compris les chevaliers d'or :


"Ce n'est pas vrai !! s'exclama Shion. Cela ne fait même pas dix minutes que nous sommes arrivés dans cette grotte et nous avons déjà perdu trois des nôtres !"


"Ce... Ce Spectre, Carrie... Elle est bien plus puissante que Charon, Rune, Ramsès et Fausto réunis !!"lâcha Bosching.


Socrate ajouta :


"Si ça continue comme ça, nous allons tous y passer !"


Pendant ce temps, Eon, fort attristée par la mort d'Elvira, pleurait amèrement, agenouillée devant le cadavre du chevalier de la Chevelure de Bérénice :


"Non, Elvira... Pas toi..."


Tout à coup, des bruits sourds de pas incitèrent le chevalier des Poissons à lever les yeux et, terrifiée, elle aperçut Carrie qui se tenait au-dessus d'elle :


"Tu es lamentable, chevalier d'or... Si je ne me trompe, tu es la perverse qu'Athéna a acceptée dans ses rangs, n'est-ce pas ?"


Eon fronça les sourcils, mais cela n'intimida nullement le spectre de la Reine Ecarlate :


"Pauvre idiote... Tu la pleures alors qu'elle a eu l'audace, et la sagesse, de te renier... Mais console-toi rapidement... Je crois que tu seras la prochaine à trépasser !"


La jeune femme se mit à trembler, tandis qu'Emma, inquiète, voulut intervenir, mais fut retenue par Shion qui craignait pour sa vie. Ce fut alors que Carrie tourna la tête vers les huit chevaliers apeurés et leur dit :


"Tout compte fait, cette débauchée en armure d'or attendra... Je crois que je vais plutôt commencer par l'un d'entre vous !"


Tout à coup, alors que la peur augmentait chez les chevaliers sacrés, l'air se mit à siffler curieusement. Intriguée, le spectre de l'étoile céleste de la haine commença à se retourner... et, en un éclair, sa tête fut séparée de son corps et tomba à terre. La surprise fut de taille pour les neuf rescapés :


"COMMENT ?!"


Ils avaient juste eu le temps de voir un disque tranchant voler dans les airs après avoir décapité Carrie. Puis, alors qu'ils commençaient à comprendre ce qui venait de se passer, une voix familère retentit à leurs oreilles :


"Finalement, ce Spectre était très facile à battre !"


Tous se retournèrent et aperçurent Damien, un disque à la main. Le chevalier du Cocher avait certes été légèrement blessé par le coup asséné par la protectrice de la troisième prison, mais en avait réchappé et s'était relevé pour la terrasser.


"Tu as réussi, Damien ! Bien joué !"s'exclama Lévi.


Emma vint cependant nuancer l'enthousiasme qui commençait à se propager dans le groupe :


"Damien... bien que tu l'aies vaincue, tu n'as pas vraiment agi loyalement, comme un digne chevalier d'Athéna !"


Le disciple de Vittorio voulut répliquer, mais Bosching s'en chargea à sa place :


"Emma, lui dit-il d'un ton dur, pour ta gouverne, je te rappelle que deux des nôtres sont morts par la faute de ce Spectre ! Elle devait payer ! Face au Mal, une seule attitude compte : être sans pitié et l'anéantir ! Peu importent les moyens !"


"Sans compter que c'est elle qui a agi déloyalement en premier, en nous agressant dans le noir ! De toute façon, face au Mal, il faut être sans pitié !"ajouta le chevalier du Cocher.


Le chevalier des Gémeaux adressa à Damien un sourire bienveillant :


"Tu as bien parlé, Damien ! Tu aurais été digne d'être mon disciple !"


Le chevalier d'argent rendit son sourire à Bosching, puis se retourna lentement... et s'exclama :


"QUOI ?!"


Le corps décapité de Carrie se tenait devant lui et ses compagnons et venait de faire quelques pas vers eux. Damien balbutia :


"C'est... C'est insensé !!"


Malgré la peur qui le tenaillait, il se jeta sur la tête tombée à terre du spectre de la Reine Ecarlate en bredouillant :


"Pourtant... Pourtant, sa tête décapitée est bien à côté de moi ! Je... Je la tiens...!"


Ce fut alors qu'une nouvelle surprise vint à lui. La supposée tête de Carrie était fort légère et rendait un son creux. Le chevalier du Cocher croyait perdre la raison :


"Ma... Ma raison vacille ! Nous... Nous n'avons quand même pas affronté un fantôme !?"


"Pas du tout, chevalier, rétorqua narquoisement Carrie, qui s'était arrêtée de marcher. Au dernier moment, j'ai rentré ma tête dans mes épaules, de sorte que tu n'as été capable que de faire sauter mon casque..."


L'étrange spectre marqua une courte pause, puis enchaîna :


"A présent, chevaliers d'Athéna, vous allez pouvoir découvrir mon vrai visage... Le vrai visage de la Haine !!"


S'attendant à voir quelque chose d'horrible, les neuf chevaliers reculèrent de plus belle contre les parois de la grotte, tandis que peu à peu émergeait le visage de leur adversaire...


************


Au révérend Trevor, dont les mains s'accrochaient nerveusement à la table, John dit d'une voix monocorde :


"A ce moment précis, jamais la peur n'avait été aussi grande chez les chevaliers d'Athéna. Même le rythme cardiaque de Gautama de la Vierge s'était accéléré... Finalement, la Haine montra son vrai visage..."


************


La troisième prison


Il se passa cinq secondes pour que le visage de Carrie se montrât aux dix chevaliers rescapés. Un court laps de temps, mais qui sembla une éternité pour les protecteurs d'Athéna, tant ils appréhendaient l'instant où la Haine se dévoilerait. Finalement, son visage fut visible et les dix survivants passèrent de l'effroi à la stupéfaction. Le Spectre de la Reine Ecarlate semblait avoir relâché sa concentration pyrokinésique, puisque les flammes diminuaient peu à peu derrière elle, de sorte qu'un silence morbide régna un court instant chez les chevaliers sacrés. Ce ne fut qu'au bout d'une vingtaine de secondes que les lèvres de Shion se mirent à trembler, puis le chevalier du Bélier se décida à exprimer le sentiment qui dominait dans les esprits de ses compagnons :


"C'est ça, le Spectre de l'étoile céleste de la haine ?!"


Les dix chevaliers sacrés étaient en effet en face, non pas d'une femme laide et repoussante comme ils l'avaient pressenti tout d'abord, mais d'une jeune fille de seize ou dix-sept ans, aux longs cheveux roux, à la peau pâle et aux yeux bleus emplis de tristesse. Elle regardait ses adversaires de telle sorte qu'elle semblait sur le point de fondre en larmes, ce que remarqua rapidement Bosching :


"Mais je rêve ou quoi ?! C'est tout juste si elle ne pleure pas ! Elle se fiche complètement de nous !"


"C'est ce que j'allais dire ! enchaîna Damien d'un ton enthousiaste. Mais cela ne m'empêchera pas de tuer ce Spectre et de venger Pierre et Elvira !"


Le chevalier du Cocher se saisit du disque qui se trouvait sur le côté gauche de la protection de sa taille, le plaça devant les yeux de Carrie, qui n'avait pas bougé d'un iota, et s'adressa à elle de la sorte :


"Spectre de l'étoile céleste de la haine, tu as ôté la vie à deux des nôtres ! Tu vas payer pour tes crimes !!...Prends ça !! FLYING SILVER SAUCERS !!"


Le disque qui se trouvait dans la main de Damien fonça alors tout droit devant sa cible, mais au dernier moment, un halo rougeâtre vint entourer la jeune fille, ses yeux bleus devinrent rouge sang et le disque du chevalier d'argent flotta en suspension dans les airs. Damien n'en revenait pas :


"Mais c'est impossible ! Elle... Elle a réussi à bloquer mon attaque !"


"Encore de la télékinésie... ça me fait mal au coeur de penser ça, mais il est fort possible que nous soyons vaincus..."songea amèrement Shion.


Le chevalier du Cocher, qui ne pouvait pas lire les pensées du chevalier d'or, enrageait face à son échec :


"Je... Je n'arrive pas à reprendre le contrôle de mon arme !! Serais-tu une sorcière ?"demanda-t-il à Carrie avec véhémence.


Pour toute réponse, les yeux rouge sang du spectre de l'étoile céleste de la haine brillèrent de plus belle...et, juste une seconde plus tard, huit chevaliers entendirent le cri d'horreur poussé par Emma de la Colombe. Eon demanda à celle qu'elle aimait :


"Qu'est-ce qui se passe ?..."


A son tour, le chevalier des Poissons vit ce qui avait terrifié son amante. A ses pieds gisaient le disque de Damien... ainsi que la tête du chevalier du Cocher et son corps décapité. Bouleversés par la mort de leur frère d'armes, les trois autres chevaliers d'argent accoururent vers son cadavre :


"OH NON !! DAMIEN !!"


Tandis que Néhémie, Socrate et Thérava commençaient à pleurer la mort du chevalier du Cocher, qu'Eon réconfortait Emma et que Gautama avait légèrement tressailli, Bosching et Shion avaient grand-peine à articuler :


"Une... Une seconde... Il s'est passé une seconde entre le moment où Carrie a retourné l'arme de Damien contre... contre lui et celui où sa... sa tête est tombée... Ce Spectre est capable d'approcher la vitesse de la lumière !"réalisa le chevalier des Gémeaux.


"Pierre, Elvira... et maintenant Damien ! Si... Si nous ne ripostons pas rapidement, Carrie va nous éliminer tous !!"balbutia le chevalier du Bélier.


"C'est exact, chevaliers, lança Carrie... Je sais que les femmes chevaliers qui ont été démasquées par un homme ont le choix entre l'aimer ou le tuer... Mais pour les hommes qui ont vu le visage d'une femme Spectre, il n'existe qu'une seule issue : la mort !!"


Ce fut alors que le Spectre de la Reine Ecarlate, qui était toujours entourée d'un halo rougeâtre, étendit ses deux bras et, sans avoir eu le temps de réagir, les neuf rescapés voltigèrent dans les alentours avant de retomber durement au sol. La puissance de la cosmo-énergie de Carrie ayant fait son oeuvre jusque dans leurs corps, la plupart d'entre eux ne purent que se traîner au sol pour entendre les railleries de leur ennemie :


"Vous êtes navrants, tous autant que vous êtes... Mais ce n'était qu'un avant-goût de ce qui vous attend, chevaliers d'Athéna ! Je vais vous faire souffrir au nom de sa majesté Hadès !!"


La jeune fille au visage triste, mais aux yeux pleins de haine, éclata alors d'un rire glacial pour manifester sa joie de dominer à elle seule neuf des protecteurs d'Athéna...


************


Alors que Trevor était encore stupéfait par la terrible situation dans laquelle les chevaliers d'Athéna étaient plongés, John dit au pasteur :


"Jamais les chevaliers d'Athéna n'avaient été si proches du désespoir... Ils étaient tellement choqués par ce qui leur arrivait qu'ils n'avaient pu voir les fumées noires qui s'étaient échappées des cadavres de leurs trois amis tués par Carrie... En revanche, du côté de la Toloméa, l'état d'esprit était radicalement différent..."


************


La Toloméa


"Que t'arrive-t-il, Minos ? Tu sembles bien gai..."demanda Moloch, toujours assis sur son trône, au Juge des Enfers.


"J'ai toutes les raisons de l'être, monseigneur, répondit Minos... Les chevaliers d'Athéna sont tombés dans le piège tendu par Carrie de la Reine Ecarlate et elle a déjà éliminé trois d'entre eux !"


A ces mots, les lèvres creusées par la vieillesse de Moloch se relevèrent lentement, puis le serviteur d'Hadès lâcha :


"C'est remarquable... Quand je pense que ni Charon, ni Rune, ni Ramsès, ni Fausto n'ont été capables de tuer au moins un chevalier, et voici qu'elle a fait connaître sa puissance envers ces imbéciles ! Tu avais raison d'être optimiste, Minos : les espérances que sa majesté a placées en Carrie dépassent l'imagination !"


"Si la suite des événements reste du même acabit, dans une demi-heure, nous serons probablement définitivement débarrassés des chevaliers d'Athéna, ajouta le spectre du Griffon. Et alors, je demanderai à Parker de libérer Athéna pour qu'elle reprenne sa route vers la Giudecca... et elle sera laminée rapidement par sa majesté Hadès !"


En songeant à cette perspective, Moloch ne put s'empêcher d'éclater de rire devant le regard réjoui du Juge des Enfers, puis il s'adressa à ce dernier :


"Tout cela est parfait... Minos, je vais revenir dans la Giudecca pour apporter la bonne nouvelle à sa majesté Hadès, je laisse la Toloméa à ta disposition..."


"Comme il vous plaira, monseigneur..."


L'âme damnée de l'Empereur des Ténèbres se leva lentement du trône de la Toloméa, mais, alors qu'il allait la quitter, la voix de Minos parvint à ses oreilles :


"Monseigneur !"


Sans se retourner, Moloch demanda au spectre de l'étoile céleste de la valeur :


"Que veux-tu, Minos ?"


"C'est au sujet de Rhadamanthe... Bien que je comprenne votre décision de le tenir à l'écart, je pense que, désormais, elle n'est plus nécessaire, maintenant que les chevaliers engagés dans le monde des ténèbres ne vont pas tarder à périr... Nous pouvons de nouveau concentrer nos efforts sur les fronts de la Terre et de Skygard !"


Le vieil homme réfléchit un court instant, puis, sans se retourner vers Minos :


"Je pense que tu as raison... Je vais immédiatement prévenir Rhadamanthe que lui et Motta doivent rejoindre le front terrestre !"


"Merci à vous, monseigneur..."


************


Le mont Aigoual, dans les Cévennes, dans le royaume de France


Les bras croisés, le pied droit tapant nerveusement par terre, Rhadamanthe se lassait apparemment de la situation dans laquelle l'avait placé Moloch. Face aux attermoiements de son supérieur, Motta essayait de le raisonner :


"S'il vous plaît, seigneur Rhadamanthe, restez calme... Je fais confiance au seigneur Moloch, il sait sûrement ce qu'il fait !"


Mais les propos du spectre de la Harpie ne firent qu'accentuer l'énervement du Juge des Enfers :


"Parce que tu n'as pas confiance en moi, peut-être !?"


Gêné, Motta balbutia :


"Non, ce... ce n'est pas ce que je souhaitais dire, je..."


Rhadamanthe répliqua sèchement :


"Je suis l'un des trois Juges des Enfers, l'un des trois Spectres les plus puissants, l'un des serviteurs les plus dévoués de sa majesté Hadès (ses yeux mauves viraient au rouge) ! Ce Moloch... Il n'était même pas né lors de la dernière Guerre sainte et il se permet de nous donner des ordres ?!..."


"Rhadamanthe..."


Le spectre de la Vouivre pâlit : il avait reconnu la voix de l'âme damnée du Dieu des Enfers. Il lâcha, en ayant bien du mal à cacher son trouble :


"Seigneur... Seigneur Moloch ?"


"Lui-même... Rhadamanthe, serais-tu si surpris de m'entendre ?"


Le Juge des Enfers se mit à trembler, tandis que Motta se mit à craindre qu'il n'arrivât malheur à son supérieur, qui ne put que dire :


"Cela... Cela faisait longtemps que je n'avais point eu de vos nouvelles, seigneur Moloch..."


"Il n'est jamais trop tard pour bien faire, Rhadamanthe... Enfin, je ne suis pas entré en contact avec toi pour te donner de mes nouvelles, mais bien des ordres !"


"Et quels sont-ils ?"demanda Rhadamanthe, gêné au fond de lui-même.


"Toi et Motta, vous pouvez de nouveau partir pour le front terrestre... Soyez sans pitié et exécutez tous les chevaliers d'Athéna que vous rencontrerez sur votre route ! Est-ce compris, Rhadamanthe ?"


Surpris par ce revirement de situation, le spectre de la Vouivre murmura :


"Oui..."


"Très bien, Rhadamanthe... Je compte sur toi et Motta, alors ne me décevez pas ! Me décevoir, c'est aussi décevoir sa majesté Hadès !"


Tandis que la présence mentale du serviteur de l'Empereur des Ténèbres se dissipait, Rhadamanthe serra les dents, outré par la dernière phrase de Moloch. Motta s'en rendit rapidement compte :


"Y'aurait-il un problème, seigneur Rhadamanthe ?"


Le Juge des Enfers se tourna vers son subalterne et lui répondit :


"Nous devons quitter le Mont Aigoual et éliminer les chevaliers qui ont survécu jusque là !"


Le spectre au teint blafard sourit jusqu'aux oreilles et dit à Rhadamanthe :


"Vous voyez bien, monseigneur ! Il n'y avait pas à s'inquiéter !"


Le Juge des Enfers haussa les épaules, puis, à l'intention de Motta :


"Pars en avant, je partirai un peu plus tard..."


Le spectre de la Harpie salua son supérieur, puis ne tarda pas à quitter les Cévennes. Resté seul, Rhadamanthe fulmina intérieurement :


""Me décevoir, c'est aussi décevoir sa majesté Hadès"... Mais pour qui se prend-il ?"


A bout de nerfs, le spectre de l'étoile céleste de la destruction quitta le Mont Aigoual à son tour, décidé à faire passer sa rage sur les chevaliers sacrés encore en vie...


************


La troisième prison, dans le Meikai


Carrie était cernée par les chevaliers d'Athéna, qui avaient fini par se relever à l'exception de Gautama, mais elle ne s'en souciait guère :


"Que vous êtes inconscients ! dit-elle d'une voix forte. Même à neuf, vous n'avez pas été capables de me porter un coup, alors je crains que le combat ne soit déjà perdu d'avance pour vous, chevaliers d'Athéna !"


"Tu vas vite ravaler tes paroles, je te le promets !"rétorqua Socrate.


Les yeux du chevalier aux cheveux gris se tournèrent vers le spectre de la Reine Ecarlate, puis s'illuminèrent subitement... mais tout de suite après, ceux de Carrie devinrent rouges et le chevalier de la Boussole hurla de douleur en se tenant l'abdomen.


"Toi aussi, tu fais donc usage de la psychokinésie ? fit la jeune fille d'un ton méprisant. Malheureusement pour toi, cette psychokinésie est bien faible comparée à la mienne... Je ne vais pas perdre mon temps avec toi !"


Les yeux de Carrie brillèrent de plus belle et Socrate fut envoyé contre un pan de la grotte, non loin du corps décapité de Damien. Le spectre de l'étoile céleste de la haine commença à faire quelques pas vers son adversaire, quand une voix retentit :


"Par la Poussière de Diamant !!"


Carrie se retourna et eut juste le temps d'apercevoir le froid généré par Néhémie de la Coupe. Une aura écarlate vint recouvrir le spectre et tous les effets de la Poussière de Diamant disparurent, au grand dam du disciple de Christian :


"Oh non !!"


"Je vais te refroidir par le feu, chevalier !"


Carrie avança sa main vers Néhémie et ce dernier sentit une chaleur intense sur son armure. Se mettant à gémir de douleur, il fut distrait dans sa concentration, ce dont le spectre de la Reine Ecarlate profita rapidement pour l'envoyer rejoindre Socrate grâce à ses pouvoirs psychokinésiques. Mais dans la foulée, la voix de Thérava se fit entendre :


"Prends ça, Carrie !... Flying Daggers !!"


Une multitude de plumes multicolores, acérées comme des poignards, foncèrent sur la jeune fille. Malheureusement pour le chevalier du Paon, dans sa précipitation, il avait oublié que Carrie faisait usage de télékinésie, aussi les Flying Daggers se figèrent dans les airs quelques secondes durant, avant de repartir vers son expéditeur terrifié, qui donna le meilleur de lui-même avant d'être touché quatre ou cinq fois et de s'écrouler à terre à son tour. Le spectre de l'étoile céleste de la haine soupira :


"Pff... Êtes-vous donc aussi inconscients ?"


"Non, nous sommes déterminés à te vaincre, pour l'amour et la justice !"


C'était Eon qui avait pris la parole. Le chevalier des Poissons s'avança vers Carrie, qui lui dit avec dégoût :


"Débauchée... Crois-tu que tu vas pouvoir me vaincre, moi, Carrie, l'Ange de la Mort au service de l'Empereur Hadès ?"


"Ce n'est pas un ange que tu es, mais un démon, Carrie ! s'emporta Eon. Un démon que je vais rapidement envoyer dans l'autre monde !"


Une multitude de roses rouges firent leur apparition autour de la jeune femme, qui intensifia son cosmos autant qu'elle était capable de le faire, puis poussa son cri d'attaque :


"ROYAL DEMON ROSES !!"


Toutes les roses rouges que le chevalier des Poissons avait créées grâce à sa cosmo-énergie foncèrent sur le spectre de la Reine Ecarlate, mais cette dernière généra un halo rempli de noirceur qui atteignit les Roses Démoniaques et les fit se fâner instantanément, au grand dam d'Eon :


"Non !! Comment as-tu fait ?"


"Je ne sais comment tu as fait pour créer de telles roses, chevalier d'or, mais en tout cas, elles ne pouvaient rien contre moi ! Peut-être l'as-tu vu, près de la troisième prison se trouve un jardin de fleurs fânées... C'est la haine que j'ai pour les pécheurs qui a causé la fin de ces fleurs ! Et c'est ma haine pour la perverse que tu es qui m'a permis de te tenir en échec ! A présent, chevalier, tu vas payer pour tes péchés au nom de sa majesté Hadès !"


Mais Emma bondit devant son amante :


"Carrie, si tu veux tuer Eon, il va d'abord falloir que tu me tues aussi !"


"Emma..."balbutia le chevalier des Poissons.


"Pff... Je ne pensais pas qu'il y avait de telles horreurs au sein des chevaliers d'Athéna, soupira le spectre de la Reine Ecarlate... En fin de compte, je vais me débarrasser de vous deux en même temps !"


"ATTENDS !!"


"Que...?"


Carrie jeta un coup d'oeil sur sa droite et vit Shion et Bosching qui se jetaient sur elle. Toutefois, cela ne l'inquiéta nullement :


"IMBECILES !!"


Le spectre de l'étoile céleste de la haine déploya ses bras et un brutal cosmos vint percuter violemment les deux chevaliers d'or, faisant sauter leurs casques de leurs têtes, et Shion et Bosching furent envoyés au tapis. Le chevalier du Bélier se mit à soupirer :


"C'est impossible... Quelque soit la stratégie employée, Carrie nous met toujours en échec ! Je commence à croire que tout est perdu..."


"Ne dis pas de bêtises, Shion ! fulmina presque le chevalier des Gémeaux. Nous sommes des chevaliers d'Athéna, nous ne pouvons pas nous permettre d'abandonner avant de mourir !"


Il se remit alors sur ses deux pieds, fixa Carrie droit dans les yeux, et lui dit :


"Carrie... Apparemment, tes pouvoirs fabuleux sont de loin supérieurs aux nôtres réunis ! Puisqu'il en est ainsi, tu vas disparaître de notre vue !"


Un halo doré vint entourer Bosching, derrière lequel d'étranges espaces interdimensionnels apparaissaient, puis le chevalier d'or hurla, tout en croisant les bras :


"ANOTHER DIMENSION !!!"


Sous les yeux de Shion et des autres chevaliers, le spectre de la Reine Ecarlate commença à voler dans les airs, comme si elle était aspirée par un gouffre dimensionnel. Le succès apparent de son entreprise réjouit grandement Bosching :


"C'est fini pour toi, Carrie ! Tu paieras la mort de trois des nôtres en errant à jamais dans une dimension parallèle !"dit-il, alors que Carrie se rapprochait peu à peu de l'entrée de l'autre dimension.


Mais au dernier moment, Shion hurla :


"ATTENTION, BOSCHING !!"


Mais ce dernier, trop occupé à vouloir envoyer son adversaire dans une autre dimension, ne bougea pas... jusqu'à ce qu'il sentît une violente douleur à la nuque. Il tomba à terre, son casque à ses côtés, tandis que Carrie venait de revenir sur la terre ferme et commençait à narguer le chevalier des Gémeaux :


"Ha ! Ha ! Ha ! Stupide chevalier... Aurais-tu oublié que je possède des dons de télékinésie ? Je crois qu'il aurait mieux valu que tu gardes ton casque sur ta tête !"


Le spectre de l'étoile céleste de la haine, pendant que Bosching voulait l'envoyer dans une autre dimension, avait en effet fait usage de ses pouvoirs télékinésiques sur le casque du gardien de la troisième maison du Zodiaque et l'avait frappé par derrière.


"Espèce de lâche ! lança le chevalier du Bélier à la jeune fille. Qu'importent tes pouvoirs : tu ne pourras jamais sortir du tourbillon de la poussière d'étoiles !!"


Il fit plusieurs gestes avec ses mains, qui émettaient un rayonnement doré, puis déclencha l'attaque qui avait eu raison de Ramsès du Sphinx :


"STARDUST REVOLUTION !!"


Mais ce fut vain une fois de plus : les yeux bleus de Carrie redevinrent rouge sang et le Stardust Revolution se figea dans les airs... avant de repartir vers son expéditeur. Ce dernier fit tous les efforts nécessaires pour éviter d'être touché par sa propre attaque, mais au dernier moment, son casque lui fut expédié en plein visage et Shion, après avoir été brièvement pris dans le Stardust Revolution, se retrouva de nouveau au tapis.


************


La province du Hunan, dans la Chine impériale


Bien qu'il marchât depuis plus d'un quart d'heure après avoir découvert les cadavres de Whilem et Herman, Sun commençait à comprendre que ses recherches étaient infructueuses :


"Toujours rien... Je... Je n'arrive même pas à trouver des Spectres par moi-même ! Pourtant, je... je ne dois pas perdre espoir, je dois être digne de Dohko !..."


"Tu devrais être plus observateur, chevalier !"


"QUOI ?!"


Ne s'étant pas attendu à un tel renversement de situation, le chevalier du Dragon avait bondi sur place, ce qui fit bien rire les deux ombres qui le suivaient :


"Ha ! Ha ! Ha ! Inattentif et couard ! Le combat risque de tourner court pour toi, chevalier !"


Et, en un éclair, Sun fut projeté en avant par une déflagration d'énergie qui le fit retomber face contre terre.


"Incroyable, songea le jeune garçon à demi conscient... Je ne sais pas qui cela peut être, mais il m'a rapidement pris de vitesse !"


Il cracha rapidement de la terre qui lui était rentrée dans la bouche, puis regarda derrière lui et eut une surprise désagréable :


"Comment ?! Vous... Vous êtes deux ?"


Le chevalier du Dragon était effectivement en face de deux Spectres. Ces deux guerriers de l'Empereur des Ténèbres ne se ressemblaient pas physiquement ; l'un était de type sud-asiatique, l'autre venait d'Europe. Le Spectre aux yeux bridés et à la peau mate fut le premier à se présenter :


"Chevalier d'Athéna, je suis Komodo du Varan, spectre de l'étoile terrestre exotique !"


Son compagnon enchaîna dans la foulée :


"Je suis Magnus du Python, spectre de l'étoile terrestre nouée !"


Sun bondit alors sur ses deux pieds :


"Je suis Sun, chevalier de bronze du Dragon !!"


Mais la présentation du cousin de Dohko fit éclater de rire Komodo et Magnus :


"Ha ! Ha ! Ha ! Un simple chevalier de bronze ! Déjà que tu aurais eu bien du mal contre un seul Spectre, alors contre deux..."


Les propos des deux Spectres firent enrager le chevalier du Dragon, qui se rappela à cet instant même son combat difficile contre Shui-Ta du Tigre. Sun était désormais partagé entre le doute envers son potentiel et sa colère à l'encontre de ses deux adversaires :


"Grrr... Je ne suis peut-être que chevalier de bronze, comme vous dites, mais je suis quand même chevalier sacré d'Athéna ! Et je vais vous en donner la preuve !"


Il commença à concentrer sa cosmo-énergie, mais les spectres du Varan et du Python le prirent rapidement de vitesse et lui envoyèrent deux coups de genou dans le ventre. Sun cracha du sang, puis se retrouva au tapis. Levant péniblement la tête, il lança à ses adversaires :


"Espèces... Espèces de lâches !"


"Tu n'as donc rien de mieux à dire ?rétorqua Komodo. Ce n'est pas de notre faute si tu es aussi lent à déployer tes pouvoirs... Pff... Au fond de moi, je pensais que ce combat serait plus amusant, mais il n'en est rien : ce n'est pas un Dragon que nous avons en face de nous, mais un vulgaire lézard !"


Les deux Spectres se mirent à rire à gorge déployée. Tout à coup, des éclairs passèrent furtivement dans les rétines du chevalier de bronze, qui se releva de nouveau et dit à Komodo et Magnus, tandis que la silhouette d'un dragon émergeait peu à peu derrière lui :


"Cette fois... Cette fois-ci, vous êtes allés trop loin ! Je ne suis peut-être que chevalier de bronze, mais je suis aussi le disciple de l'un des douze chevaliers d'or, Dohko de la Balance, qui est aussi mon cousin ! Et pour nous avoir insultés, vous subirez l'attaque capable d'inverser le courant de la cascade de Rozan !!"


Le dragon qui se trouvait derrière Sun s'éleva peu à peu dans les airs, puis le jeune garçon serra avec force son poing droit et, d'une voix forte, cria :


"PAR LA COLERE DU DRAGON !!!"


************


La troisième prison, dans le Meikai


Bosching et Shion avaient rapidement repris conscience, mais étaient toujours à terre, ce que constata froidement Carrie :


"Êtes-vous donc aussi peu résistants, chevaliers d'or ? Qu'importe, je crois qu'il est temps pour vous d'expier vos péchés !..."


"ATTENDS !!"


Le spectre de la Reine Ecarlate se retourna et vit Néhémie, Socrate et Thérava qui lui faisaient face. Le chevalier de la Coupe s'adressa en ces termes à la jeune fille :


"Carrie, nous ne te laisserons jamais ôter la vie d'un chevalier d'or ! Il faudra d'abord que tu nous affrontes !


"Non, attendez !..."supplia le chevalier du Bélier.


Mais ses suppliques furent vaines ; les trois chevaliers d'argent venaient de se jeter sur Carrie. Les yeux de Socrate brillaient à nouveau, tandis que Néhémie et Thérava poussaient leurs cris de combat :


"Par le Tonnerre de l'Aube !!"


"Par l'Attaque du Million de Mains !!"


Malheureusement pour eux, les yeux de la jeune fille reprirent leur couleur rouge sang et tous les trois subirent les pouvoirs psychokinésiques du spectre de l'étoile céleste de la haine avant d'être renvoyés au tapis. Cette dernière se retourna alors vers Bosching et Shion, mais les sentiments des deux chevaliers d'or divergeaient :


"Ce n'est pas possible ! lâcha le chevalier des Gémeaux. Nous... nous n'allons quand même pas perdre ainsi contre une femme, fût-elle si forte et si haineuse que ça !"


"Bosching, répondit le chevalier du Bélier... il... il y a quelque chose d'autre qui me perturbe depuis le début chez Carrie..."


"Que veux-tu dire, Shion ?"


"Regarde ses yeux..."


Bosching, profitant du fait que Carrie ne bougeait pas, observa attentivement son regard, puis lança à son frère d'armes :


"Quand elle n'utilise pas sa haine contre nous, je ne vois rien d'autre, si ce n'est que ses yeux sont bleus !..."


"Ce n'est pas ce que je voulais dire, Bosching... Ses yeux... En ce moment, ils expriment moins la haine que la tristesse... La haine de Carrie n'est pas permanente, elle semble surtout triste..."


Le chevalier des Gémeaux n'en revenait pas :


"Que nous chantes-tu là, Shion ? Tu l'as vu : elle a tué sans pitié trois des nôtres !!"


"Peut-être, mais... sa tristesse est bien là... Je suis sûr que le visage triste de Carrie cache quelque chose qui explique sa haine..."


Commencer







Recopier le nombre avant d'envoyer votre formulaire.




© 2002-2018 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada