Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  




Cette fiche vous est proposée par : Chrysoss


Il etait une fois au Sanctuaire

         Noir. Tout était si noir, dans cette nuit sans lune, que le ciel semblait ne faire qu’un avec les terres désolées de l’île. A bien y regarder, seul le faible halo doré, qui émanait de son armure, le dissocier de ce décor cauchemardesque. Plus que quiconque sur cette planète, il haïssait cet endroit. A chaque pas, les plaintes et sanglots des âmes perdues de ce lieu lui vrillaient les tympans. A moins que ce ne soit un effet pervers de son imagination. Pourquoi s’était-il porté volontaire pour cette mission ? Il se le demandait encore. Sûrement parce que cette île le révulsait et le fascinait tout autant. L’aube n’allant pas tarder à poindre ses rayons, il s’accorda une pause afin de refaire le point.


         - Je ne dois plus être très loin de leur repaire, pensa-t-il, en se passant machinalement la main dans son abondante chevelure. Ils ne doivent pas encore savoir que je suis là, il faudra profiter de l’effet de surprise !


         S’abandonnant à ses réflexions, le Saint d’or ferma les yeux. Même à cette heure, l’air était suffoquant, chargé qu’il était des cendres du volcan. Volcan qui crachait inlassablement son quota de lave et de fumée sur les rares occupants de cet enfer. C’est alors qu’il les sentit venir à lui. Ils étaient au moins une trentaine, chacun dégageant un cosmos malsain et étouffant.


         - A la bonne heure, ils me facilitent la tache ! Plus tôt cette mission sera bouclée, mieux ce sera !


         Sans lui décrocher une parole, ils l’encerclèrent. Trente-trois guerriers au total, tous arborant une armure identique à celle des Saints. La seule différence étant cette intense couleur ébène. Celui pourvu du cosmos le plus puissant se présenta devant l’envoyé du sanctuaire et dit :


         - Alors, tu croyais vraiment pouvoir nous surprendre ? C’est votre grand défaut à vous, les Saints d’or, ce sentiment de vous penser invincible ! Vous foncez tête baissée, tombant dans les piéges les plus basiques, sous prétextes que votre armure est des plus résistantes !


         - Qu’aurais-je à craindre de minables de votre espèce, rétorqua l’intéressé. Aucun de vous n’a été digne des préceptes du sanctuaire ! Vous me faites plus pitié qu’autre chose !


         D’un geste de la main, le chef calma l’humeur de ses troupes, qui commençait à se dégrader.


         - Si nous avons à te tuer, autant savoir quel nom inscrire sur la pierre tombale, lança-t-il. Qui es-tu ?


         Le Saint fit sans s’en rendre compte un pas de côté, prévoyant une offensive proche. Les Saints noirs, car tel était leur rang, purent alors admirer son visage d’éphèbe, magnifié par sa longue chevelure, d’un ton vert pâle. Il ne laissait  transparaître aucune émotion et c’est d’une voix neutre qu’il répliqua :


         - Je suis Shion, Saint d’or du Bélier ! Je suis aussi l’homme qui va vous faire expier vos crimes ! Ils seront lavés par votre sang !


         - Tu parles bien ! Voyons si tu te défends aussi bien, prends ça !


         Les Saints noirs concentrèrent en un instant tous leurs pouvoirs sur Shion. Ce qui provoqua une explosion tonitruante, saturant l’air de volutes de poussières. Quand elles se furent dissipées, il n’y avait plus qu’un cratère, d’un diamètre honorable, en lieu et place du Saint d’or. Une clameur de triomphe s’éleva de l’assistance. Seul le chef, qui pour l’information se nommait Votiak et était autrefois candidat à l’obtention de l’armure d’argent de l’autel, s’étonna et hurla à la cantonade :


         - Ne vous relâchez pas ! Il n’a pas été vaincu, il s’est juste téléporté avant l’impact !


         - Tu es plus perspicace que tes compagnons ! Félicitations !


         Shion, en équilibre sur une arête rocheuse, dominait la masse des guerriers. Estimant que l’on ne se moque pas impunément d’eux, quatre Saints noirs bondirent  à sa rencontre. Mais, par un prodige incompréhensible, ils s’arrêtèrent en pleine course, lévitant à deux mètres au dessus du sol. Comme si une force mystique s’était emparée d’eux, ils furent frappés de convulsion. Et en une seconde, ils s’écrasèrent sans ménagement au sol.


         - De la télékinésie, commenta Votiak. La tâche va être plus ardue que prévu !


         - Je vous propose un marché, reprit Shion. Dites-moi ce qu’il est advenu du gardien et de l’armure du Phénix, et je vous offrirai un sursis de quelques minutes. C’est le mieux que je puisse faire !


         - C’est toi qui vas mourir, vociféra un Saint noir anonyme. A l’attaque !!


         Hormis Votiak, tous ses compagnons approuvèrent l’idée et se jetèrent comme un seul homme sur le Saint du Bélier.


         - Vous appartenez aux ténèbres, déclama celui-ci. Vous êtes tels les papillons de nuit qui finissent leur vie calcinés dans la lumière ! Je serai donc cette lumière ! STARLIGHT EXTINCTION !!!


         Dans une gerbe luminescente, tous les Saints noirs disparurent. Il n’y eut pas même un grain de poussière pour attester de leurs existence.


         - Pourquoi ne t’es-tu pas enfui, demanda Shion, revenu à hauteur du sol, à Votiak. Tu as laissé passé ta seule chance de survie !


         - Tu te fiches de moi ! Je sais très bien que tu m’aurais exécuté au moindre geste de ma part !


         - C’est exact ! Dois-je en conclure que tu es prêt à négocier ?


         - Jamais ! BLOOD ALTAR EDGE !!!!


         Le dernier Saint noir concentra toute son énergie dans la paume de sa main. Mais au lieu de frapper son adversaire, il se cisailla l’abdomen avant de s’effondrer dans une mare de sang.


         - J’ai renié Athéna et les Saints…, peina-t-il à articuler. Ce ne sont pas eux qui m’infligeront … la mort… Je suis libre tu entends… libre !!!


         Shion, animé d’un certain respect, ferma les yeux de son opposant. C’est alors qu’il la vit. Une fleur, à la corolle pleine et rosacée, avait réussi à pousser sur ces terres inhospitalières et le narguait de sa vigueur. La chose parut si incroyable au Saint qu’il s’approcha d’elle pour vérifier qu’il ne rêvait pas. Mais sa contemplation  fut de courte durée. Un message télépathique l’assigna à quitter les lieux et à voguer vers une nouvelle mission. Ce qu’il fit avec le plus grand soulagement.


Commencer







Recopier le nombre avant d'envoyer votre formulaire.




© 2002-2017 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada