Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  




Cette fiche vous est proposée par : Johnny


La Confession

Un endroit sombre et lugubre


Une personne vêtue d'une armure en or pur et ornée d'écailles dorées gisait à terre, sur le côté. Eon de la constellation des Poissons, tribade qui cachait ses penchants et son apparence sous son armure, paraissait évanouie. Subitement, elle émit quelques vagues sons, puis ses doigts se mirent à bouger et elle cligna des yeux, murmurant :


"Où suis-je ? Suis-je morte... ou vivante ? Ai-je atteint ou non le huitième sens... Ah...Et... Et mes compagnons ?"


La jeune femme tourna la tête, puis cria d'une voix étouffée :


"Emma !!!"


Se relevant dans la précipitation, le chevalier des Poissons courut vers la jeune fille masquée, qui semblait inconsciente ou sans vie. Elle la prit dans ses bras tout en la suppliant :


"Emma ! Emma, réponds-moi ! Je t'en supplie, il faut que tu sois en vie ! Je veux combattre à tes côtés...!!"


"Eon ?"


A ces mots, l'anxiété qui se trouvait sur le visage de la gardienne de la douzième maison du Zodiaque se mua en une grande allégresse. Eon dit, les yeux emplis de larmes de joie :


"Emma... Tu as survécu... C'est... C'est un miracle !"


"Sans doute, répondit le chevalier de la Colombe... Je me demande comment cela a pu arriver..."


Le chevalier des Poissons commença à se poser cette question, quand un événement récent surgit dans ses souvenirs :


"Attends... Alors que j'étais sur le point de perdre conscience, j'ai entr'aperçu une lumière... Une lumière d'essence surhumaine, voire divine... Je... L'espace d'une seconde, j'ai cru... j'ai cru reconnaître l'aura d'Athéna..."


"Athéna ?"


Eon réfléchit de nouveau, puis finit par comprendre :


"Mais oui, c'est ça ! Athéna a senti que nous nous apprêtions à rejoindre les Enfers et, comme elle craignait que nous n'y arrivions pas vivants, elle nous a soutenus grâce à sa cosmo-énergie !"


Le chevalier des Poissons leva brièvement les yeux au ciel, puis lâcha, avec un grand sourire aux lèvres :


"Déesse Athéna...  Merci à vous... Sans vous, je n'aurais jamais pu retrouver celle que j'aime..."


Totalement possédée par ses sentiments, Eon se jeta sur Emma, lui ôta son masque et pressa ses lèvres contre les siennes.


"Pouah !!!"


Cet inattendu gémissement de dégoût refroidit l'ardeur des deux amantes et le chevalier de la Colombe remit rapidement son masque. Dans la foulée, elle entendit Eon s'exclamer :


"Lévi ?!"


"Lui-même, répliqua le chevalier de la Licorne. L'Eternel, voyant mes mérites, m'a permis de m'éveiller au huitième sens, mais... Quelle déconvenue... Pourquoi dois-je encore supporter deux débauchées comme vous ?"


Enrageant derrière son masque, Emma s'apprêta à insulter son compagnon d'armes, quand une voix se fit entendre :


"Que se passe-t-il ici ?"


La jeune fille reconnut rapidement le ton autoritaire propre à la voix de Bosching. Se retournant, elle aperçut le chevalier des Gémeaux, près duquel se trouvaient Shion et Gautama. Lévi, dans son intransigeance, voulut s'empresser de dénoncer les penchants d'Eon et d'Emma, mais il croisa les yeux fermés du chevalier de la Vierge et dut se résoudre à revenir sur sa décision :


"Je... Eh bien... Rien, nous sommes juste surpris d'être arrivés dans le monde des ténèbres en vie..."


"Je comprends vos sentiments, avoua Shion. Je ne m'imaginais pas m'éveiller au huitième sens..."


"Moi non plus... D'ailleurs, nous ne sommes pas les seuls..."fit Eon en montrant du doigt la gauche du chevalier du Bélier.


En effet, les quatre chevaliers d'argent, Thérava, Socrate, Néhémie et Damien accouraient vers les chevaliers d'or, étonnés et heureux à la fois :


"Maître Gautama ! Je suis arrivé en vie dans le monde des ténèbres !"


Le chevalier de la Vierge resta muet durant quelques secondes, avant de répondre en souriant :


"Très bien... C'est une bonne chose pour nous tous..."


Le chevalier du Paon n'eut pas l'occasion d'interroger son maître sur ce sujet, car la voix de Socrate fut plus bruyante que la sienne :


"Maître Bosching ! C'est... C'est un miracle ! Je... Je suis heureux de pouvoir me battre à vos côtés !"


Le gardien de la troisième maison du Zodiaque ne répondit pas, tandis qu'Eon voyait arriver vers elle sa disciple, Elvira de la Chevelure de Bérénice :


"Maître Eon ! Je... C'est magnifique, je ne trouve pas les mots !"


Le chevalier des Poissons sourit à sa disciple, qui était suivie par Pierre de la Croix du Sud, autre miraculé. Shion était heureux pour ses frères d'armes, mais se demandait également où était passé son propre élève :


"Panti... J'espère qu'il ne lui est rien arrivé..."


Le chevalier du Bélier regarda tout autour de lui... avant de se figer, comme s'il avait eu un malaise cardiaque. Les chevaliers d'or étant trop préoccupés par les retrouvailles avec leurs disciples, ce fut Néhémie qui s'aperçut le premier de l'état dans lequel se trouvait le descendant du peuple de Mû :


"Chevalier du Bélier ? Que t'arrive-t-il ?"


Raide comme un mort, la voix tremblante, Shion indiqua d'un doigt tremblant ce qui se trouvait en face de lui :


"Panti..."


Le chevalier de la Coupe écarquilla les yeux et vit devant lui une armure blanche qui était celle de la constellation du Burin. Celle que portait Panti. Néhémie jeta un nouveau coup d'oeil au chevalier d'or et lui dit :


"Je suis désolé... Toutes mes condoléances, chevalier du Bélier..."


"NON !!!"


Surpris, le disciple de Christian se retourna et vit Eon qui se dirigeait vers l'endroit où demeurait l'armure du Burin. A ses côtés se trouvaient deux armures, l'une verte, l'autre grise, qui étaient respectivement celles d'Elmo et d'Archibald, les deux autres disciples du chevalier des Poissons. Cette dernière tomba à genoux, prit sa tête entre ses mains et pleura bruyamment. Elvira, toute chancelante, vint rejoindre son mentor et posa une main réconfortante sur son épaule. Des larmes coulaient par-dessous le masque du chevalier de la Chevelure de Bérénice. Les quatre chevaliers d'argent comprirent alors que certains n'avaient pas eu leur chance et étaient même plus nombreux que les miraculés : outre les armures des disciples de Shion et d'Eon, il y avait les armures de bronze de l'Octant, du Sextant, de la Grue, de la Girafe, du Triangle, du Triangle Austral, du Téléscope, du Bouvier, de la Table, de la Règle, du Peintre et de la Machine Pneumatique. Quinze chevaliers, tous de bronze, avaient péri en tenant de pénétrer dans le monde des Ténèbres, ce qui faisait déjà beaucoup de pertes. Les quatre chevaliers d'argent avaient la gorge nouée par l'émotion, tandis que les chevaliers de bronze miraculés, hormis Lévi, pleuraient pour leurs frères d'armes. Du côté des chevaliers d'or, Gautama ne laissait rien transparaître de ses émotions, tandis que Shion et Eon pleuraient pour leurs disciples, ce qui finit par agacer Bosching, qui s'avança vers les chevaliers du Bélier et des Poissons :


"Non mais vous vous êtes regardés ?! Vous n'avez pas honte de pleurer comme des filles ?"


"Bosching, comment... comment oses-tu ?"rétorqua Eon avec un regard mauvais.


"Vous saviez dès le départ que beaucoup d'entre nous ne survivraient pas à cette plongée dans le royaume d'Hadès ! Alors cessez de pleurnicher et de vous lamenter et comportez-vous plus dignement ! Certains chevaliers d'argent et de bronze ont survécu, autant leur donner le bon exemple..."


"Bosching..."marmonna Shion.


"Shion, ce n'est pas la peine de pleurer ton disciple ! Il n'a pas résisté à cette plongée dans le monde des ténèbres parce qu'il n'était pas assez puissant pour ça ! Gémir ne te le rendra pas !"


Néhémie, qui voulait éviter les tensions entre chevaliers, intervint :


"Chevalier des Gémeaux, peut-être faudrait-il en rester là... Même s'il est triste que quinze des nôtres aient péri, douze chevaliers ont survécu ! C'est déjà un miracle en soi !"


"C'est juste ! approuva Pierre. Et nous allons lutter aux Enfers pour que la mort de nos compagnons n'ait pas été vaine !"


"Chevaliers..."


Une voix douce venait de retentir dans les têtes des douze rescapés, qui ne mirent guère de temps à l'identifier :


"Athéna ?!"


"C'est bien moi... Chevaliers, je vais tout vous expliquer rapidement, car le temps nous est compté... Quand j'ai senti que vous essayiez de rejoindre le monde des ténèbres, je n'ai pas perdu de temps et vous ai donné une part de mon potentiel divin pour que vous puissiez avoir une chance de survivre !"


"Votre... Votre potentiel divin ?"balbutia Shion, troublé par ces révélations.


"Oui... Je vous ai donné ce qui était suffisant pour que vous puissiez arriver dans le monde des ténèbres en vie..."


"Athéna... Alors pourquoi deux de mes disciples n'ont pas survécu ?"demanda Eon.


"Tous n'avaient pas la force mentale nécessaire pour assimiler ce potentiel... Un potentiel qui a toutefois une limite de douze heures..."


"Que voulez-vous dire, Athéna ?"demanda Bosching.


"Certains d'entre vous ont réussi, sans mon aide, à s'éveiller au huitième sens et à arriver en vie dans le monde des morts... Je veux parler de Gautama, Shion, et toi, Bosching... Malheureusement, Eon et les chevaliers de bronze et d'argent n'y sont pas arrivés..."


"QUOI ?!"


Cette exclamation avait été lâchée par tout le monde à l'exception de l'impassible Gautama et de Bosching, qui songeait en contemplant la stupeur de ses frères d'armes :


"Et ça vous étonne ?"


Ce fut alors que la déesse de la Guerre reprit la parole :


"En d'autres termes, Eon et les chevaliers de bronze et d'argent qui ont survécu n'ont qu'un sursis de douze heures... C'est le temps que durera mon aide... Passé ce délai, ils périront tous !"


Une boule se forma dans les gorges des chevaliers concernés, particulièrement chez Eon qui, quelque part, se reprochait de n'avoir pu suivre l'exemple des autres chevaliers d'or. Athéna prit de nouveau la parole :


"Les flammes de l'horloge du Zodiaque se sont rallumées au Sanctuaire, mais la flamme du Bélier va, tôt ou tard, s'éteindre ! Vous avez moins de douze heures pour vaincre les Spectres de Minos, chevaliers, ne perdez plus de temps et ne vous souciez pas de moi ! Je dois me rendre dans la Giudecca, vous, vous devez éliminer les Spectres du front des Enfers ! M'avez-vous comprise ?"


"Oui !!!"


"Bien... Bonne chance, chevaliers..."


La présence mentale de la fille de Zeus s'évanouit aussitôt. Eon et les chevaliers de bronze et d'argent se regardèrent alors, semblant inquiets, voire catastrophés :


"Douze heures,songea le chevalier des Poissons... Et... Et dire qu'Emma et moi aurions dû mourir..."


Tout à coup, Thérava prit la parole :


"Ecoutez-moi ! Même si notre sursis ne dure que douze heures, nous en avons un ! Et nous allons l'utiliser pour vaincre Hadès et ses sbires !"


Gautama répliqua d'une voix apaisée :


"Tu as bien parlé, mon disciple... Je savais que je pouvais compter sur toi..."


"Il vaudrait mieux ne pas perdre de temps ! suggéra Shion. La route nous menant jusqu'à Hadès sera fort longue ! Neuf des nôtres sont en sursis ! Il vaudrait mieux y aller !"


"Je préfère te voir comme ça, rétorqua Bosching en adressant un sourire narquois à son frère d'armes. Allons-y ! Pour Athéna !!"


"Pour Athéna !!"


Les douze chevaliers franchirent alors au pas de course l'arc de triomphe marquant l'entrée des Enfers, en prenant à peine le temps de s'indigner sur le message qui y figurait. De toute façon, dans leur situation, ils n'étaient pas décidés à laisser l'espoir aux portes des Enfers...


************


"Révérend ? Que se passe-t-il ? Vous semblez contrarié..."dit John.


Trevor regarda le fils de son défunt ami et lui répondit :


"Ce n'est rien... Je trouve simplement dommage que, parmi les miraculés, il y ait eu ces deux débauchées..."


John ne répondit pas à la remarque du pasteur et se contenta de poursuivre son récit, en se reconcentrant sur le front terrestre.


************


L'Oural central, dans l'Empire russe


Au coeur de cette région qui, bien plus tard, serait réputée pour ses matières premières comme le fer, le bauxite ou le pétrole, marchaient quelques chevaliers sacrés. Dohko s'efforçait de guider dans les bois ses compagnons d'armes, Sun du Dragon, son cousin et élève, et Astropos des Chiens de Chasse, disciple de Bosching. Ils marchaient depuis plusieurs minutes, à la recherche des troupes de Rhadamanthe, mais les résultats n'étaient guère fructueux, à tel point que le chevalier de la Balance se demandait parfois si le Juge des Enfers ne s'était pas moqué d'eux. Ce fut alors qu'il entendit un cri l'interpellant :


"Dohko !"


Reconnaissant la voix de son cousin, Dohko se retourna et vit le chevalier du Dragon qui montrait Astropos du doigt. Ce dernier s'était brusquement arrêté et son regard était devenu vague.


"Qu'il y a-t-il, Astropos ?"demanda le plus jeune des chevaliers d'or.


Le chevalier des Chiens de Chasse, visiblement perturbé, mit une demi-minute avant de répondre :


"C'est... C'est terrible... Des... Des pertes... Il y a eu des pertes..."


"Comment ?"


Dohko était inquiet, car il savait que les pouvoirs mentaux du disciple de Bosching étaient remarquables, il était notamment capable de lire dans les pensées. Mal à l'aise, Astropos répondit :


"Le... Le front des Enfers... Je... Je le sens... il y a eu des pertes..."


Le malaise du chevalier d'argent gagna le chevalier de la Balance et son cousin. Tous deux savaient que le Grand Pope avait dû se résoudre à envoyer des chevaliers de bronze et d'argent sur le front des Enfers (Sun le savait grâce à Dohko, qui l'avait appris de Shion, qui le tenait de Felipe), tout en sachant qu'ils couraient un danger mortel. L'air grave, Dohko demanda à Astropos :


"Peux-tu évaluer les pertes ?"


"Je crois que nous avons perdu quinze chevaliers en un seul coup..."


"Quinze d'un coup..."murmura Dohko, qui ne se rendait pas compte que les pertes en question étaient moins nombreuses qu'elles auraient dû l'être.


Le chevalier de la Balance poussa un triste soupir, puis demanda au chevalier d'argent :


"Astropos... Sais-tu s'il y a eu des survivants parmi les chevaliers d'or ?"


"Mes pouvoirs mentaux ont leurs limites, chevalier de la Balance... Mais je suis quasiment sûr que les chevaliers d'or concernés sont tous arrivés en vie dans le monde des ténèbres..."


Dohko poussa un soupir de soulagement, puis lâcha, bien qu'étant toujours peiné pour les chevaliers morts en tentant de réaliser l'impossible :


"Alors l'essentiel est fait... Continuons..."


Les trois chevaliers se mirent à courir au coeur des forêts de l'Oural central, malgré leur peine pour la quinzaine de chevaliers tombés au combat sans avoir combattu...


************


Les Enfers, près des rives du fleuve Achéron


Les douze chevaliers avaient fini par arriver près du fleuve principal des Enfers. Ils regardèrent vers l'horizon, mais il leur sembla que l'Achéron n'avait pas de fin. Par ailleurs, ils étaient gênés par les grognements des défunts qui avaient vécu dans l'oisiveté, mais ils s'efforcèrent de ne pas se tourner vers eux, de crainte de voir les âmes des chevaliers sacrés qui n'avaient pas eu leur chance.


"Quel fleuve étrange, dit Damien. On dirait qu'il n'y a pas d'autre rive..."


"Je n'aimerais guère le traverser à la nage, dit Elvira. Ses eaux sont si sombres... On dirait qu'elles cachent d'effroyables précipices..."


"Voilà donc à quoi ressemble le fleuve dont on doit payer la traversée... Est-ce bien cela, Gautama ?"demanda Shion au chevalier de la Vierge.


Celui que l'on appelait l'être le plus proche de Dieu hocha la tête pour répondre. Le chevalier du Bélier regarda la bourse qu'il tenait dans sa main, une bourse remise par Etienne Roligny, et songea :


"Pourvu que nous n'ayons pas à attendre trop longtemps le passeur des Enfers... Neuf vies en dépendent... Et John... Ses parents veulent que nous le sauvions... J'espère qu'Hadès ne l'a pas éliminé de sang-froid..."


Soudain, une ombre debout sur une barque apparut dans la brume des Enfers. Les chevaliers d'Athéna commencèrent à le contempler attentivement, mais durent attendre une minute avant de le discerner tout à fait :


"Es-tu... Es-tu le passeur des Enfers ?"demanda Shion.


"C'est exact. Je suis Charon de l'Achéron, spectre de l'étoile céleste de la médiation !... Vous êtes bien nombreux pour des morts !... Pas étonnant, avec cette Guerre Sainte...!"


Le passeur s'arrêta net, puis contempla ses vis-à-vis, avant de lâcher, manquant de laisser tomber son aviron :


"Quoi ?! Mais... Mais vous êtes vivants ? Vous êtes arrivés en vie dans le monde des ténèbres ? C'est impossible, seuls Thésée, Héraclès et Orphée avaient pu accomplir ce prodige dans le passé !"


"Eh bien maintenant, il y en a eu d'autres ! répliqua Bosching en souriant. Nous sommes les chevaliers sacrés d'Athéna et nous sommes bien décidés à sauver le monde de la menace que représente Hadès !!"


Charon serra les dents, s'aggripant fermement à son aviron, comme s'il voulait montrer aux chevaliers qu'il n'était pas disposé à les laisser passer. Une position qui n'intimida nullement le chevalier des Gémeaux:


"Ce n'est pas la peine de te montrer sous cet angle, Charon ! Tu es seul et nous sommes douze, tu ferais mieux de ne pas faire de choses insensées !"


Le spectre de l'Achéron regarda fixement Bosching, avant de relâcher son emprise sur son aviron et de répliquer :


"En effet... Je ne suis pas fou, chevalier ! D'ailleurs, je n'avais pas l'intention de vous attaquer !"


"Vraiment ?"


"C'est la vérité... Ma mission est de faire passer les morts sur l'autre rive de l'Achéron... Bien que vous soyez en vie, le fait de vous trouver en face de moi peut vous donner cette faveur... A une condition, cependant..."


"Que nous te payions ?"demanda Shion.


Charon en fut ravi :


"Ah ! Enfin quelqu'un de sensé ! Je commençais à désespérer..."


"N'en fais pas trop, dit le chevalier du Bélier en s'avançant vers le passeur, une bourse à la main. Cette bourse contient vingt-sept pièces d'argent, mais..."


"De l'argent !!!"


Comme un dément, Charon se précipita vers le gardien de la première maison du Zodiaque et lui arracha la bourse des mains. Il trépignait de joie tout en la contemplant de ses yeux cupides :


"De l'argent !!! De l'argent !!! Vingt-sept pièces d'un coup !! Les dieux sont avec moi aujourd'hui !!"


Socrate intervint :


"Charon, c'est plus qu'il n'en faut ! Nous ne sommes que douze, et..."


"Je m'en fiche ! répliqua le spectre avec virulence. ça compensera cette passagère que j'ai dû emmener sur l'autre rive bien malgré moi, alors qu'elle n'avait pas un sou !


Les chevaliers comprirent immédiatement de qui Charon voulait parler :


"Athéna ??"


"Tout à fait... Je ne sais pas où elle est en ce moment, mais j'espère qu'il lui est arrivé malheur ! ça lui apprendra à traverser l'Achéron sans payer !!... Bon, assez parlé, j'ai été payé, montez dans ma barque et faites en sorte qu'elle ne chavire pas !"


Obtempérant aux consignes du passeur avare, les douze chevaliers montèrent dans la barque avec précaution, mais celle-ci parvenait à supporter le poids de treize personnes. Un fait qui fit sourire Charon :


"Nous sommes treize sur cette barque... On verra bien à qui ça portera la poisse ! HA ! HA ! HA ! HA !"


Sur ce, le spectre de l'Achéron commença à naviguer vers l'autre rive du fleuve. Grisé par la bourse que lui avait donnée Shion, il se mit à chanter d'une voix de castrat enroué, ce qui fit vriller les tympans des douze chevaliers, qui furent contraints de se boucher les oreilles...


************


La province de Mongolie, en Chine septentrionale


Dans cette région de l'Empire du Milieu, autrefois grande puissance au Moyen-Age sous la houlette de Gengis Khan, désormais partie intégrante de la Chine impériale, un jeune garçon portant une armure beige évoquant un animal félin courait sans relâche. C'était Ogataï, chevalier de bronze de la constellation du Lynx. Le jeune garçon courait depuis un certain temps, se déplaçant à Mach 1, mais aussi aidé par la volonté de sa constellation protectrice. Il finit par s'arrêter au beau milieu des steppes, il n'était pas loin du fleuve Onon, un endroit qu'il connaissait fort bien :


"Le fleuve Onon... L'on dit que, il y a fort longtemps, un loup bleu épousa une biche et s'installa avec elle dans cette région pour y élever leurs petits.... De cette union seraient nés les Mongols, mon peuple... C'est aussi là où je me suis entraîné pendant six ans avant de gagner l'armure du Lynx... Tout cela me rend nostalgique..."


Le chevalier du Lynx secoua alors vivement la tête et se reprit :


"Bon ! Ce n'est pas le moment de m'attendrir sur le passé ! Je dois retrouver les Spectres d'Hadès et le plus tôt sera le mieux...!"


Soudain, une explosion de cosmo-énergie se produisit juste en face d'Ogataï et ce dernier fut projeté à terre. Le jeune chevalier de bronze toussa durant quelques secondes, crachant de la terre et de la poussière, et fut un peu perdu dans ses pensées :


"Que... Quelle force fantastique ! Serait-ce un ennemi ?..."


Le chevalier du Lynx venait d'apercevoir l'origine de cette explosion de cosmos et ses yeux furent révulsés d'horreur. Devant lui se tenait un curieux personnage dont le visage était masqué par un casque symbolisant un oiseau de proie monstrueux et dont les épaulettes ressemblaient à des pattes velues. Ogataï n'était pas très rassuré face à une telle apparition. Tout à coup, l'étrange personnage se mit à rire :


"Ha ! Ha ! Ha ! Est-ce là ta bravoure, chevalier d'Athéna ?"


Un peu vexé, le chevalier du Lynx se remit aussitôt debout et s'adressa à son adversaire en ces termes :


"Je suis plus vaillant que tu ne le laisses entendre, vil personnage ! Ne te fie pas aux apparences !"


"Ha ! Ha ! Ha ! Tu peux parler ! Mon surplis ne te laisse pas de marbre, n'est-ce pas ?... Autant me dévoiler !"


Le casque du Spectre se leva vers le haut et Ogataï aperçut son ennemi au grand jour. Il portait une fine moustache, des yeux bridés, un nez retroussé et des cheveux noirs. Si l'on ajoutait à ça sa peau mate, l'on pouvait deviner qu'il était originaire de l'Extrême-Orient. Le chevalier du Lynx, quelque peu troublé, demanda :


"Qui es-tu ?"


"Shimkin de Deep, spectre de l'étoile terrestre obscure !"


Ogataï écarquilla les yeux. Il n'avait jamais entendu parler d'un tel personnage, ce que remarqua rapidement Shimkin :


"Mon nom ne te dit rien ? Ne t'en fais pas ; tu l'emporteras avec toi dans l'autre monde !"


N'y compte pas ! vociféra le chevalier de bronze. Moi, Ogataï, chevalier de bronze du Lynx, je te ferai ravaler ton orgueil !"


Ogataï concentra immédiatement sa cosmo-énergie, sous le regard intrigué du spectre de Deep, qui entendit subitement un cri plein d'assurance :


"Par les Griffes du Lynx !!"


Shimkin vit alors foncer sur lui un lynx menaçant, toutes griffes dehors. Le spectre tenta de bloquer l'attaque d'Ogataï avec ses mains, mais échoua et fut lacéré par plusieurs coups de griffes qui l'envoyèrent violemment contre un rocher. Il se releva lentement, avec du sang coulant sur sa tempe gauche, et regarda le chevalier du Lynx d'un air mauvais. Ce dernier ne semblait pourtant pas troublé, bien au contraire :


"Qu'en dis-tu ? Et ce n'est que le début !"


"Tais-toi !!vociféra le spectre de l'étoile terrestre obscure. Ne me sous-estime pas !..."


"Par la Morsure du Lynx !!"


Plusieurs centaines de coups se dirigèrent vers Shimkin qui, surpris, ne put rien faire d'autre que de les encaisser tous et de se retrouver projeté de nouveau contre le rocher qui l'avait accueilli auparavant. Le surplis légèrement fissuré, le front entaillé, le spectre d'Hadès se releva de nouveau et regarda son adversaire avec une lueur de haine :


"Chevalier du Lynx, je dois reconnaître que je t'ai sous-estimé ! Mais tu continues à en faire de même avec moi ! Et ce comportement te coûtera la vie ! Tu vas goûter à ma force !"


Shimkin se mit à courir vers Ogataï, poings en avant, prêt à assommer le chevalier de bronze. Mais subitement, les yeux de ce dernier devinrent jaunes, puis prirent une expression féline... comme les yeux d'un lynx ! Avant que le Spectre de Deep ne fût en mesure de comprendre ce qui se passait, Ogataï surgit devant lui et lui porta plusieurs coups de poings qui ressemblaient fort à des coups de griffes ; Shimkin voltigea au sol, le visage et les bras marqués de traces de griffes. Enrageant alors qu'il était au tapis, le sbire de Rhadamanthe se demandait :


"Ce... C'est impossible ! Ce n'est qu'un chevalier de bronze ! Pourtant... Pourtant il me domine ! Pire encore, je n'arrive pas à l'intercepter... Il... Il est aussi agile qu'un lynx !"


"Tu as vu juste !"approuva Ogataï, qui n'avait pourtant pas le don de lire dans les pensées.


"Comment ?"


"Lors de mon entraînement, j'ai été amené à développer une vision douze fois supérieure à la normale ! Pour cela, il m'a fallu fusionner avec l'esprit de la constellation du Lynx, qui m'a alors fait don de sa vision fort développée ! Cette fusion s'est de nouveau opérée durant notre affrontement !"


Intrigué par les propos du chevalier du Lynx, Shimkin réfléchit pendant quelques secondes avant de lâcher :


"Ce regard... Cela s'est produit quand tu as eu cet étrange regard dans les yeux ?"


"Exactement ! approuva Ogataï avec un grand sourire de satisfaction. J'ai donc pu analyser le moindre de tes gestes et esquiver tous les coups que tu essayais de me porter ! J'espère que tu as désormais compris, spectre de Deep ! Tu ne pourras jamais m'atteindre : tous les coups que tu tenteras de m'envoyer, je les esquiverai grâce à ma vision douze fois supérieure à la normale ! Dépose les armes et j'épargnerai ta vie !"


Mais, à la grande surprise du jeune chevalier de bronze, Shimkin répliqua par un franc éclat de rire :


"Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! L'on voit que tu n'es chevalier que depuis peu, Ogataï !"


"Que veux-tu dire ?"


Le spectre de Deep concentra son sombre cosmos, puis rétorqua à son adversaire :


"Dans ta grande bêtise, à moins que cela ne soit que de l'orgueil, tu m'as donné le moyen de te vaincre !... Avant que je ne t'envoie dans l'autre monde, retiens bien ceci, chevalier du Lynx : la roue tourne !!"


"Non ! protesta Ogataï, dont les yeux étaient redevenus félins. Tu seras mort bien avant ! Par les Griffes du Lynx..."


Mais, avant que le chevalier du Lynx n'ait eu le temps de finir de pousser son cri d'attaque, Shimkin cria d'une voix euphorique :


"DEEP FLAGRANCE !!"


Ogataï n'eut pas le temps de déclencher son attaque, d'étranges vapeurs étaient sorties de la main du spectre. Faisant appel à l'esprit de la constellation du Lynx, le chevalier de bronze bondit dans les airs, mais retomba lourdement au sol, avec d'étranges sensations :


"Que... Que m'arrive-t-il ? Mon... Mon corps s'engourdit peu à peu et je ressens un étrange sentiment d'abandon... Un... Un parfum vient polluer mon odorat !"


Presque immédiatement, Ogataï mit la main devant son nez, mais ce geste eut comme seul résultat de provoquer un fou rire démentiel chez son opposant :


"Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! C'est inutile, chevalier ! La "Deep Flagrance" s'introduit dans ton corps, non pas par tes narines, mais par le moindre pore de ta peau ! Tu m'as donné le moyen de te vaincre en me parlant de ta vision fort développée : je savais que tu t'y fiais à elle comme une arme invincible, aux dépens de tes autres sens ! Les vapeurs de mon attaque sont pratiquement invisibles, même ta vue n'y peut rien ! Bientôt, la "Deep Flagrance" va te plonger dans un coma éternel dont tu ne ressortiras jamais !... Mais, comme je suis bon prince, je vais immédiatement abréger tes souffrances !... Death Perfume !"


D'autres vapeurs sortirent de l'autre main de Shimkin et se faufilèrent instantanément dans les narines, puis dans le cerveau d'Ogataï. Ce dernier, dont les cinq sens avaient été anesthésiés par la première technique de son adversaire, eut la brève impression de plonger dans un trou noir sans fin... et s'écroula sur le ventre, le regard clos. En moins d'une minute, la roue avait effectivement tourné dans la bataille opposant le chevalier du Lynx au spectre de Deep. Celui-ci, ravi de sa victoire, mais blessé, posa un genou à terre et sourit narquoisement au cadavre du jeune Mongol :


"Un de moins ! Adieu, chevalier du Lynx ! Tu étais plutôt bon pour un simple chevalier de bronze, mais tu n'aurais jamais dû me sous-estimer !"


Shimkin se releva, malgré ses blessures, puis pensa tout haut :


"Bon ! Une bonne chose de faite ! Mais mieux vaut ne pas s'endormir sur ses lauriers ! Je vais partir à la recherche des autres chevaliers d'Athéna et je vais les éliminer un par un ! Le seigneur Rhadamanthe pourra être fier de moi !"


D'un pas guilleret, le spectre de Deep quitta les environs du fleuve Onon, abandonnant aux charognards le cadavre d'Ogataï, d'où s'échappait une étrange fumée noire, qui s'envolait vers le ciel...


************


Le royaume de Skygard


Les vingt-quatre chevaliers sacrés regardèrent tout autour d'eux et durent admettre qu'ils étaient encerclés par les troupes d'Eaque. Trente-six Spectres au total, dont plusieurs se trouvaient en hauteur. Tandis que les quatre chevaliers d'or observaient attentivement leurs adversaires, afin de trouver une faille dans la stratégie du spectre de Garuda, les chevaliers de bronze et d'argent se mirent à discuter entre eux :


"ça commence bien, bougonna Edgar du Corbeau. Sommes-nous condamnés à périr de la sorte dans ce paysage glacial ?"


"Ne sois pas défaitiste ! rétorqua Omar. Face au Mal, la meilleure défense, c'est l'attaque !"


"Contre trente-six Spectres ? Ce serait imprudent !"répliqua Igor de la Couronne Boréale.


Un jeune chevalier de bronze aux cheveux oranges et à la peau mate, Kaa du Serpent, semblait être plus en faveur de la stratégie du chevalier de Persée :


"Qui ne risque rien n'a rien ! J'y vais !!"


Son mentor, Ambroise du Serpentaire, l'interpella :


"Non ! Attends !"


"Snake Hold !"cria Kaa vers une foule de Spectres.


Du poing du disciple d'Ambroise partit un long serpent dont les anneaux pouvaient écraser n'importe qui. Mais c'était encore bien insuffisant contre l'armée d'Hadès ; les Spectres qui se trouvaient dans la trajectoire de Kaa l'évitèrent aisément, puis se décidèrent à contre-attaquer :


"Jeune imprudent ! Moi, Casey du Dulahan, spectre de l'étoile terrestre ombrageuse, je vais te faire payer cher ton geste !"


"Non, attends ! intervint un autre spectre dont le surplis était marqué par un casque en forme de tête de serpent. Entre reptiles, on se comprendra mieux !"


Kaa sourit entre ses dents, avant de demander au Spectre :


"Qui es-tu ?"


"Fernando de la Vipère, spectre de l'étoile terrestre venimeuse ! Je te défie, chevalier du Serpent !"


"J'accepte ta proposition, Fernando ! Snake Hold..."


"Venom Of Scales !"


La silhouette d'une vipère se dirigea alors à mach 4 sur Kaa et le mordit aux jambes. Le malheureux chevalier de bronze poussa des hurlements de douleur, puis tomba dans la neige. Inquiet pour son disciple, Ambroise accourut vers lui, mais en vain :


"C'est trop tard pour lui, chevalier ! Mon venin agit plus rapidement que celui d'une vipère ordinaire !"lança le Spectre de la Vipère.


En effet, quand le chevalier du Serpentaire prit le pouls de son disciple, celui-ci ne battait plus et une fumée noire s'échappait de son corps. Rongé par la douleur, Ambroise cria à Fernando :


"Tu vas payer pour Kaa, ordure ! Thunder Claw !"


Des mains devenues griffues du chevalier d'argent partirent plusieurs éclairs argentés qui vinrent percuter violemment le Spectre de la Vipère, qui s'écroula à terre, mais qui n'était pas encore mort. Plusieurs Spectres s'avancèrent alors vers les chevaliers sacrés et s'adressèrent à eux en ces termes :


"Autant nous battre comme à la guerre, chevaliers d'Athéna !"


"A qui avons-nous affaire ?"leur demanda Felipe.


Une dizaine de Spectres se présenta aux défenseurs de la déesse Athéna. Leurs surplis permettaient d'identifier plus ou moins leurs étoiles maléfiques respectives :


"Hearst du Sanglier, spectre de l'étoile terrestre sauvage !"


"Cyana du Sannegta, spectre de l'étoile terrestre sournoise !"


"Okaar du Gamor, spectre de l'étoile terrestre prédatrice !"


"Tolkien de l'Uruk-Haï, spectre de l'étoile terrestre déformée !"


"Oropos de la Gorgone, spectre de l'étoile terrestre rapide !"


"Legolas de l'Elfe, spectre de l'étoile terrestre inférieure !"


"Guslatt du Brochet, spectre de l'étoile terrestre appétissante !"


"Borga du Bouc, spectre de l'étoile terrestre cornue !"


"Inko du Fouet, spectre de l'étoile terrestre torturée !"


"Mayhem de la Hache, spectre de l'étoile terrestre tranchante !"


"Torka du Caïman, spectre de l'étoile terrestre humide !"


"Baldur du Gobelin, spectre de l'étoile terrestre massive !"


"Cela va faire beaucoup de monde, remarqua Diomède... Douze Spectres prêts à nous attaquer..."


"Maître Diomède, demanda Ambroise, laissez-nous faire nos preuves ! Laissez les chevaliers de bronze et d'argent combattre ! Ce ne sont pas les Spectres les plus puissants !"


Le chevalier du Scorpion jeta un coup d'oeil à Felipe, Christian et Daniel, puis hocha la tête pour répondre "oui".


"Merci, maître !"répliqua le chevalier du Serpentaire.

Aussitôt, il fut rejoint par onze autres chevaliers : Houten du Microscope, Ladislas du Lièvre, Calchas de l'Autel, Igor de la Couronne Boréale, Piotr de la Couronne Australe, Moby de la Baleine, Brundle de la Mouche, Henrik du Cygne, Edgar du Corbeau, Wim du Dauphin et Hérodote du Grand Chien. Les cris de guerre s'enchaînèrent d'un côté comme de l'autre, sous les yeux inquiets des chevaliers d'or et d'Eaque:


"Thunder Claw !"


"Angry Wild Boar !"


"Lowest Size !"


"Sannegta Stinger !"


"Running Hare !"


"Dimensional Tiger Fang !"


"Primal Sacrifice !"


"Black Blood River !"


"Northern Circles !"


"Eyes Of The Charge !"


"Southern Circles !"


"Natural Terror !"


"Kaitos Spaunding Bomber !"


"Aquatic Fang !"


"Dead End Fly !"


"Shit Smelling !"


"Par la Poussière de Diamant !"


"Traces Of Punishment !"


"Black Flying !"


"Hell's Ax Action !"


"Aquatic Thunder !"


"Caiman Attack !"


"Great Mountain Smasher !!"


"Strange Creature Attack !!"


Vingt-quatre attaques s'entrechoquèrent et générèrent une violente lumière qui manqua d'aveugler les chevaliers d'or et les Spectres restés en hauteur. L'éblouissante lueur se dissipa au bout de vingt secondes et chaque camp se hâta de faire les comptes : chez les chevaliers d'Athéna, Houten, Ladislas, Igor et Piotr étaient inconscients, tandis que les autres chevaliers étaient parvenus à rester debout. Chez les Spectres, le bilan était moins un peu moins flatteur, car Inko, Mayhem, Tolkien, Torka et Baldur n'avaient pas survécu à l'impact des cosmo-énergies. Ils étaient les premières victimes dans le camp d'Hadès, ce dont ne se soucia guère Eaque :


"Qu'importe ! Nous avons d'autres forces en présence !"


Trois Spectres surgirent alors devant les chevaliers et se présentèrent :


"Logan du Serval, spectre de l'étoile terrestre mutante !"


"Nerga de la Pie Grièche, spectre de l'étoile terrestre charognarde !"


"Tatanka du Bison, spectre de l'étoile terrestre exterminée ! Au nom de mes frères d'Amérique et de sa majesté Hadès, je vengerai mes compagnons ! Pour la gloire d'Hadès !!"


"Pour la gloire d'Hadès !!"crièrent en choeur Logan et Nerga.


Les trois guerriers à la solde du sombre monarque regardèrent les chevaliers de bronze et d'argent encore debout, puis tous trois poussèrent leurs cris d'attaque :


"Triple Claws !"


"Bloody Spikes !"


"Native Beefs Attack !"


Les trois attaques se dirigèrent vers Henrik, Wim et Moby à une vitesse équivalant mach 10, mais, alors que les trois chevaliers allaient riposter, une autre voix se fit entendre :


"Par la Muraille Arctique !!"


Les trois Spectres, le regard abasourdi, virent un mur de glace se dresser devant eux. Leurs attaques se fracassèrent contre la protection glaciale, puis ricochèrent et revinrent vers eux. Logan, Nerga et Tatanka furent frappés violemment par leurs attaques et s'écroulèrent sur le sol enneigé de Skygard. Au même moment, le chevalier du Dauphin venait de s'exclamer :


"Maître Christian ?!"


"Moi-même, répondit le chevalier du Verseau d'un ton posé. J'estime que nous n'avons pas de temps à perdre dans des combats mineurs... Le pire est à venir, mes disciples !"


Wim et Moby hochèrent la tête, de même qu'Henrik, pourtant élève de Néhémie. Mais les trois sbires du Dieu des Enfers ne l'entendaient pas de cette oreille :


"Attends un peu, prétentieux ! Tu seras mort bien avant d'empêcher sa majesté Hadès d'instaurer Utopia sur Terre !"


"Quels naïfs..."pensa tristement Christian.


Dans la foulée, le chevalier d'or leva ses deux mains en l'air et elles prirent la forme d'une jarre rayonnante. Ne voulant pas laisser l'initiative à leur ennemi, Logan, Nerga et Tatanka poussèrent simultanément leurs cris d'attaque :


"Triple Claws !"


"Bloody Spikes !"


"Native Beefs Attack !"


Au même moment, Christian cria :


"Par l'Exécution de l'Aurore !!!"


Une brillante vague de froid jaillit des mains jointes du chevalier du Verseau, neutralisa les attaques des Spectres et vint à leur rencontre. Tatanka se déplaça de justesse sur la gauche, mais Logan et Nerga furent tous deux percutés par une vague de froid dont la température était de - 273 °C et finirent contre un rocher, leurs corps et leurs surplis entièrement gelés. Christian avait pris le dessus, ce qui n'était pas pour plaire à Eaque, du haut de sa montagne :


"Damnation ! Ce chevalier d'or me rappelle l'ancien porteur de l'armure du Verseau, qui avait vaincu deux de mes Spectres et dont j'aurais pu prendre la tête si ce... J'enrage encore en y repensant..."


Le Juge des Enfers fut soudain sorti de sa pensée par Christian lui-même :


"Alors, Eaque de Garuda ? Qu'en penses-tu ? Ne veux-tu pas payer de ta personne, toi, l'un des trois Spectres les plus puissants ?"


Tout à coup, quelqu'un intervint :


"Non... Le seigneur Eaque n'aura rien à faire pour se débarrasser de toi, chevalier d'or... Je le jure, moi, Legolas de l'Elfe !"


Un Spectre dont la longue chevelure blonde dépassait de son casque s'avança vers les chevaliers d'Athéna et concentra son cosmos de sorte à faire trembler la terre. Il fallut cependant trente secondes pour entendre Daniel dire :


"Quoi ?!... Tu... Tu vas...!"


"C'est exact, chevalier d'or ! En un seul geste, vous périrez tous sous les éboulements qui viendront de cette montagne enneigée ! Il y aura autant de pertes ici que sur le front des Enfers !"


"Non ! Arrête !"protesta Diomède.


Mais Legolas resta sourd aux suppliques du chevalier du Scorpion ; il leva les mains vers le ciel, généra une boule d'énergie mauve puis, comme s'il voulait la balancer en arrière :


"Earthquake Mixer !!"


"Par le Tonnerre de l'Aube !!!"


C'était Christian qui était intervenu. Son attaque était moins puissante que la précédente, mais suffisamment forte pour frapper violemment le spectre de l'Elfe et l'envoyer avec son attaque contre l'une des parois de la montagne. Malheureusement, le Earthquake Mixer avait frappé la montagne en même temps que Legolas  et un grondement sourd se fit entendre. Les chevaliers d'Athéna et les Spectres qui se trouvaient sur le sol enneigé de Skygard frissonnèrent en voyant des coulées blanches foncer vers eux à une vitesse qui augmentait progressivement. Le chevalier du Verseau se retourna vers ses compagnons et les avertit :


"Partez d'ici rapidement ! Vite !!"


Les chevaliers sacrés se mirent à courir aussi vite que leurs forces le leur permettaient. Dans la panique, Moby heurta les corps inconscients de Piotr et Igor et les prit sous ses bras imposants.


"Non !!"


C'était Felipe qui avait crié. Il venait de voir Ladislas du Lièvre et Houten du Micoscope se faire engloutir par une coulée de neige qui venait d'arriver par surprise. Cependant, l'instinct de survie reprenant le dessus, il se remit à courir, malgré les deux nouvelles pertes subies. Cependant, ceux qui étaient le plus en mauvaise posture étaient les Spectres d'Hadès :


"Dépêchez-vous de partir ! Sinon, on sera tous engloutis !!"implora Tatanka à ses compagnons.


"Comment faire ? La neige nous a pris par surprise !!"répliqua Hearst.


Finalement, ce fut l'avalanche qui mit un terme aux conversations : plusieurs coulées blanches vinrent submerger les Spectres encore en vie, sous l'oeil inquiet des Spectres en hauteur, à l'exception d'Eaque, dont le regard demeurait dur. Quant aux chevaliers sacrés encore en vie, ils n'eurent guère l'occasion de se réjouir des pertes subies par l'Empereur des Ténèbres, pourtant fort nombreuses : Hearst du Sanglier, Cyana du Sannegta, Okaar du Gamor, Oropos de la Gorgone, Legolas de l'Elfe, Guslatt du Brochet, Borga du Bouc, Fernando de la Vipère et Tatanka du Bison. Neuf morts, sans compter ceux tués par des chevaliers. Seuls avaient survécu Casey du Dulahan et Polyphème du Cyclope, qui s'adressa à Eaque :


"Seigneur Eaque ! Nous avons déjà perdu seize guerriers !


Le Juge des Enfers ne s'attendrit nullement sur le sort des Spectres vaincus :


"Peu importe... Nous n'allons pas pleurer pour des faibles ! De plus, si l'on sait que les chevaliers d'Athéna ont perdu ici cinq des leurs et qu'une vingtaine a déjà péri dans le front des Enfers, il est inutile de s'inquiéter !"


Kurt du Basilic demanda à son supérieur :


"Que devons-nous faire maintenant, monseigneur ?"


"Partez en avant et tuez tous les chevaliers que vous rencontrerez... Et si jamais vous veniez à abattre un chevalier d'or, ramenez-moi sa tête ! Sa majesté Hadès nous a demandés, à moi, Minos et Rhadamanthe de lui ramener les têtes des douze chevaliers d'or pour une raison qui nous regarde..."


"Bien. Et pour Skygard ?"


"Athéna et sa majesté vont négocier le sort de ce royaume. Ces pécheurs ont donc encore un sursis précaire... En attendant, je vais essayer de retrouver certains chevaliers et je vais me charger de leur sort ! Vous, faites ce que vous avez à faire ! Est-ce compris ?"


"Oui, monseigneur ! Pour la gloire d'Hadès !!!"


"Pour la gloire d'Hadès !!!"répétèrent en choeur les autres Spectres encore en vie.


Puis, presqu'aussitôt, tous partirent à la recherche (ou à la chasse) des chevaliers d'Athéna.


************


Le Sichuan, dans le centre-ouest de la Chine


Dohko, Sun et Astropos haletaient à intervalles réguliers. Ils marchaient depuis presqu'une heure et ils n'avaient vu aucun Spectre se manifester devant eux. Pourtant, ils savaient que les troupes de Rhadamanthe étaient bien présentes sur Terre : le chevalier des Chiens de Chasse avait senti auparavant l'extinction de la cosmo-énergie d'Ogataï du Lynx en Mongolie, ce qui faisait au moins une perte supplémentaire. Mais rien ne leur était arrivé jusque là, ce qui engendra une certaine lassitude :


"Je suis fatigué !se plaignit Sun. Vous êtes sûrs qu'on va trouver des Spectres dans le coin ?"


"Je n'en sais rien, mais il y en a sur le front terrestre ! C'est une chose avérée ! Alors, Sun, ne te plains pas et avance !"lui répondit fermement Dohko.


"Ton mentor a raison, Sun, approuva Astropos. Tu n'es chevalier que depuis quelques jours et tu ne sais pas à quel point l'arrivée de l'ennemi peut être inattendue...!"


Soudain, le disciple de Bosching s'immobilisa sur ses deux pieds, ce qui n'échappa pas au chevalier de la Balance :


"Astropos ? ça ne va pas ?"


"Je... Je... Il... Il y a quelqu'un dans les parages !"répliqua Astropos en bégayant, puis en s'affolant.


Soudain, au coeur du paysage rocailleux du Sichuan, deux auras sombres firent leur apparition. Bien qu'étant encore peu expérimenté, Sun lâcha :


"Ce sont des Spectres d'Hadès !"


Une voix railleuse rétorqua :


"Tout à fait, jeune chevalier... Nous sommes ici pour vous barrer la route, sur ordre du seigneur Rhadamanthe !"


"Eh bien, il faudra que vous nous passiez sur le corps pour cela !"


La voix ricana :


"Hé, hé, hé... A t'entendre, l'on voit bien que tu n'as guère d'expérience, jeune ignorant..."


Dohko intervint :


"Peut-être, mais mon cousin Sun a un bon potentiel ! J'ai confiance en lui ! Et nous allons nous battre tous les deux contre vous !"


Puis, se tournant vers Astropos :


"Astropos, pars en avant ! Nous allons, Sun et moi, nous occuper de ces deux Spectres !"


"Mais..."


"Ne discute pas, on n'a pas de temps à perdre !"


Le chevalier d'argent soupira, puis répondit :


"Soit... Mais soyez prudents..."


Le chevalier de la Balance répondit par un sourire, puis laissa Astropos filer. Cependant, le Spectre qui avait nargué Sun ne l'entendait pas de cette oreille :


"Crois-tu que nous allons te laisser en vie ?"


De son poing droit, il lança une vague d'énergie semblable à des coups de griffes, mais Astropos, qui avait fait usage de ses pouvoirs mentaux, l'avait anticipée, et put éviter l'attaque du Spectre et partir loin de sa portée.


"Damnation !"jura le Spectre.


Puis, se retournant vers Dohko et Sun :


"Bon... Un de perdu, mais ça n'est pas grave ! Il y a d'autres Spectres sur la Terre, et l'un d'eux saura bien lui régler son compte ! Quant à vous, j'espère que vous êtes prêts à mourir !"


"Parlez pour vous ! rétorqua Sun avec virulence. Et d'abord, qui êtes-vous ?"


Les auras qui entouraient les Spectres se dissipèrent aussitôt et laissèrent place à deux étranges silhouettes. Le plus bavard des deux Spectres portait un surplis noir, orange et rayé et ses yeux bridés et son teint mat laissaient penser qu'il venait du même pays que les chevaliers de la Balance et du Dragon. Quant à son compagnon, ou plutôt sa compagne, elle portait un surplis noir, dont les traits faisaient penser à un animal félin, et son visage était caché par un masque obscur aux yeux de chat. Les présentations ne tardèrent pas à se faire :


"Je suis Shui-Ta du Tigre, spectre de l'étoile céleste de la chasse !"


"Je suis Shen-Té de la Panthère, spectre de l'étoile céleste de la félinité !"


Commencer







Recopier le nombre avant d'envoyer votre formulaire.




© 2002-2018 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada