Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  




Cette fiche vous est proposée par : Chrysoss


Il etait une fois au Sanctuaire



Asmodée, toujours au pied de l’imposante
statue d’Athéna, ressentit nettement le cosmos de sa compagne disparaître.
Ganymède, avec qui elle se livrait à un duel aérien, lui permit de se
recueillir quelques instants.



 - Khamsin, songea-t-elle. Tu as fini par
te brûler les ailes… Sois rassurée, je te vengerai bientôt !



 Asmodée était un cas particulier chez
les Amazones. Démesurément grande et puissante, elle se définissait elle-même
comme une parfaite machine de guerre. Plus féroce que ses consoeurs, elle était
devenue, même après son trépas, une véritable légende auprès des siennes.



 Pourtant, elle ne niait pas une certaine
coquetterie comme le prouvait sa chevelure, courte mais coiffée avec soin, et
ses lèvres teintes en noir. Couleur qui se retrouvait dans son habillement, du
justaucorps jusqu'à son armure intégrale. Deux boucles d’oreilles irisées
venaient, toutefois, contredire cette logique trop parfaite.



 - Nous nous sommes assez échauffés,
lança-t-elle. Si nous entrions dans le vif du sujet !?



 - Honneur aux dames ! Après toi !



 - Quelle galanterie ! Soit, tu as déjà
fait tes preuves en combat rapproché, voyons ce qu’il en est des autres
disciplines ! POWER HOOK !!!



 Des centaines de crochet d’énergie virevoltèrent
jusqu’au Saint d’or, qui les esquiva sans peine.



 - Félicitations, applaudit l’Amazone.
J’aurais dû me douter que le septième sens n’avait pas de secret pour toi !
Tant pis, j’aurai donc recours à des procédés plus basiques ! SPIDER JUMP !!!



 D’une détente inhumaine, Asmodée bondit
sur son vis-à-vis. Singeant une toupie, elle cogna durement de sa jambe droite
le front de Ganymède, décrochant son heaume. Puis, misant sur la surprise, elle
se servit du torse de son adversaire comme point d’appui et, d’une nouvelle
détente, le cloua au sol. Pour finir le numéro, l’Amazone, après avoir exécuté
un tour complet sur elle-même pour reprendre de la vitesse, atterrit sur le
torse du Saint, achevant de l’enterrer sur place.



 - Eh bien, que t’arrive-t-il,
demanda-t-elle en s’époussetant. Le combat commence à peine ! Es-tu déjà
fatigué !?



 Ganymède, se remettant péniblement
debout, parut éreinté par cette attaque, pourtant amoindrie par la défense
sensationnelle de son armure d’or.



 - Que… Que se passe-t-il !? Je…



 - Tu as le teint maladif, si tu me
permets ce commentaire ! Ce n’est pas prudent de te battre dans cet état !
POWER HOOK !!!



 Contrairement à l’offensive précédente,
tous les crochets atteignirent leur objectif. Ganymède percuta le socle de la
statue et glissa le long de ce qui semblait être une porte habilement
camouflée, donnant au cœur de l’édifice.



 - Les arcanes du sanctuaire sont
décidément légions, commenta la princesse en s’avançant. A ton avis, que
pourrait bien renfermer une pièce située juste sous l’effigie de votre déesse ?
Peut-être un trésor inestimable ! En tous cas, rien qui ne puisse me captiver
plus que ta petite personne !



 D’un geste tendre, Asmodée caressa la
gorge du Saint, toujours adossé à la porte mystérieuse. Ensuite, lentement,
elle enfonça ses ongles acérés dans la carotide de son opposant.



 - C’est l’instant que je chéris entre
tous, susurra-t-elle. Le moment où ma victime réalise que son heure est venue !
L’expression de terreur qui se dessine sur son visage est irrésistiblement
comique !



 - Désolé, mais ce n’est pas encore
aujourd’hui que j’arborerai une telle expression ! Yah !!



 L’aura du Saint connut un regain
d’énergie si brutale qu’elle repoussa Asmodée.



 - Non !!! cria celle-ci. Comment
réussis-tu à dégager un tel cosmos !! A l’heure actuelle, ton système nerveux
devrait être inopérant !!!



 - Tu dis vrai ! Mais tes sœurs ont
commis l’erreur de sous-estimer ma vigilance !



 Tout en disant ceci, Ganymède ouvrit sa
main gauche et fit tomber une poignée de pièces anciennes. De son autre main,
il s’amusa à promener entre ses doigts une pièce identique.



 - Celles-ci sont celles que ton amie
Lilith a jetées sur nous pendant votre première attaque, sous couvert des
boules de feux de Khamsin ! Celle-là me fut envoyée, toujours par Lilith, lors
de sa fuite précipitée, afin de te faciliter la tâche ! Les bords de ces pièces
sont effilés comme des rasoirs et surtout, enduits d’un poison extrêmement
virulent. S’il pénètre l’organisme humain, il paralyse petit à petit le système
nerveux ! Même un Saint d’or ne pourrait en minimiser les effets !



 - Je conçois que tes sens et tes
réflexes soient incroyablement développés ! Mais d’où puises-tu cette parfaite
connaissance à notre égard !



 - Si je te le disais, tu ne me croirais
probablement pas !



 - Cela m’est égal ! Tu ne m’arrêteras
pas aussi facilement que ces piécettes ! SPIDER JUMP !!!



 - Pas si vite, SILENT DEATH !!!



 L’Amazone fut touchée par une force
invisible et silencieuse. Après un vol plané magistral où elle réussit, tant
bien que mal, à regagner son équilibre, elle s’écroula sanguinolente.



 - Je ne puis y croire, bougonna-t-elle
pour elle-même… Cette attaque… Je n’en ai en perçu… Aucun fondement…



 De rage elle se releva, bien décidée à
refaire basculer le match en sa faveur. Pure aberration, son adversaire s’était
évaporé. Elle ne ressentit trace de son cosmos nulle part aux alentours. Tout à
coup, un souffle chaud frôla sa nuque. Ganymède venait d’apparaître dans son
dos, sans même qu’elle ne l’eut remarqué.



 - Qui... Qui es-tu, bégaya-t-elle.
Jadis, à la création de notre ordre, nous avons compris que notre seule force
physique ne suffirait pas à nous imposer ! Voilà pourquoi nous avons mis
l’accent et travaillé à l’excès notre discrétion et notre furtivité ! En ce
domaine nous, Amazones, n’avons à rougir de personne ! Comment réussis-tu à me
surprendre sur mon propre terrain ! Et pourquoi avoir joué la comédie au début
de notre affrontement, en me laissant croire que tu étais diminué !



 - La raison est des plus évidente, nous…



 Asmodée, sournoise, se retourna et
déclencha à bout portant son Power Hook. Ganymède, à peine surpris, encaissa la
première vague et grâce à son Silent Death mit définitivement un terme à ce
combat.



 -… Je me suis voilé… La face… gémit la
princesse… Mais je dois me rendre… à l’évidence… La seule explication possible…
de tes capacités… est que tu as reçu l’enseignement des… Amazones…



 Le Saint se retourna, sa dignité lui
ordonnant de ne pas regarder Asmodée en cet instant tragique.



 - Un homme… Initié au savoir des…
Amazones… C’est… Im.…… possible…



 Ganymède, redécouvrant la pièce dans sa
main, s’élança sans perdre de temps à la poursuite des fugitives.





Commencer







Recopier le nombre avant d'envoyer votre formulaire.




© 2002-2017 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada