Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  




Cette fiche vous est proposée par : Chrysoss


Il etait une fois au Sanctuaire



Le grand pope, en connexion mentale avec tout
son domaine, perçut distinctement le rapt du bouclier sacré.

 

- Sacrilège, dénonça-t-il. Vous dévoilez enfin vos réelles intentions !

 

Sapho, l’œil torve, ne répondit pas. De sa belle démarche chaloupée, elle
approcha son corps sculptural de celui de l’intendant du sanctuaire. Elle était
somptueuse et désirable avec son affolante chevelure ambrée, ses lèvres
charnues naturellement rouges et son regard de braise. Son armure, au design
épuré, avait la texture et l’éclat du rubis et s’harmonisait parfaitement avec
son justaucorps sombre. De but en blanc, elle gifla le Pope, fendillant son
masque.

 

- Voilà ce que j’appelle vraiment un sacrilège, dit-elle. C’est très défoulant
!

 

- La mort n’a pas réussi à adoucir ton caractère, dirait-on. Mais elle t’aura
au moins fait subir une évolution ! Jadis, tu n’aurais plié sous le joug de
personne ! Si j’ai bonne souvenance, ta devise d’alors était « ni dieu, ni
maître » !

 

- La fin justifie les moyens et amène parfois à ce genre de concessions ! En
tout cas, je dois reconnaître que vous possédez une mémoire astronomique !
C’est d’autant plus surprenant quand on pense à toutes les générations que vous
avez vu naître et avez bercées de vos inepties ! Dites-moi, quel âge avez-vous
exactement ?

 

- J’ai perdu le compte des années il y a déjà fort longtemps ! Mais certains
pensent que comme le vin, je me bonifie avec les siècles !

 

- Jolie formule ! Je l’inscrirai en guise d’épitaphe sur votre tombe ! J’y
ajouterai peut-être quelques vers, comme poussière tu étais, poussière tu es
redevenu !

 

- Je m’insurge contre cette affligeante banalité ! Admettons que…

 

L’arrivée des deux Amazones cambrioleuses stoppa ce stupéfiant dialogue. Evora,
pour le principe, demanda à Sapho :

 

- Nous avons le bouclier ! Quelles sont tes instructions !

 

- Le plan est inchangé ! Amenez-le au point de rendez-vous !

 

- Je suppose que tu te passeras de notre concours pour vaincre cette relique ?

 

- Juste supposition ! Hâtez-vous de partir ! J’imagine notre commanditaire très
strict sur les délais !

 

Evora et Lilith laissèrent leur leader assumer seule les conséquences de ses
choix. Le Pope, pragmatique, avoua :

 

- Elles n’iront pas loin ! Trois Saints se rapprochent actuellement du
sanctuaire ! Immanquablement, ils finiront par croiser leur route !

 

- Qu’importe tous vos pantins d’or ou d’argent ! Vous êtes bien placé pour
savoir que, quoi qu’il advienne, elles se battront jusqu’à leur dernier souffle
! Trèves de bavardage, battons-nous ! DARKNESS QUEEN REVERENCE !!!

 

L’aura de Sapho muta en une créature ailée grossièrement féminine. Cette
hideuse apparition taillada de ses griffes le thorax du Pope, dans un geste
relativement élégant.

 

- Tu… Tu ne lésines pas sur les moyens, gémit-il.

 

- J’ai eu des siècles pour fignoler les préparatifs de ma vengeance ! L’enfer
m’est apparu moins cruel lorsque je pensais aux sévices que j’allais vous faire
endurer !

 

- C’est une véritable haine séculaire !

 

- Tout à fait ! Comment pourrait-il en être autrement, vous avez réduit à néant
tout ce que j’avais bâti si durement ! Mes sœurs ont été perverties par votre
idéologie décadente !

 

- Tes sœurs n’ont pas eu besoin de moi pour s’apercevoir qu’elles étaient dans
le faux ! La plupart avaient déjà rejoint nos rangs avant même la fin de cette
guerre stérile ! Seule une poignée d’irréductibles, pétrie de fanatisme,
subsista au fil des ans ! Tes doctrines survivent encore aujourd’hui, forgeant
des guerrières à ton image, assoiffées de haine et de vengeance !

 

- Qui vous donne le droit de parler ainsi ! Vous n’avez jamais rien compris à
nos idéaux !

 

- Nous combattions pour la même cause ! C’est la barbarie de vos méthodes qui
nous a fait nous poser en rivaux ! Sous couvert d’un esprit de revanche envers
les horreurs de cette terre, vous avez fait couler plus de sang que la plupart
de vos ennemis !

 

- Ca suffit ! Vous allez ravaler vos insultes ! DARKNESS QUEEN INVITATION !!!

 

La créature, reconnue comme étant une goule, se matérialisa. D’un simple revers
de la main, elle décolla le Pope du sol.

 

- Que diriez-vous d’une petite valse, questionna la princesse. DARKNESS QUEEN
BLOOD DANCE !!!

 

La goule, obéissant au doigt et à l’œil à Sapho, déchiqueta en rythme le corps
de son opposant. Puis elle le relâcha, comme un enfant jette un jouet brisé.

 

- Vieillard sénile, ricana l’Amazone. Vous voilà enfin à l’orée d’une mort si
longtemps repoussée ! Mais j’aurais cru qu’un vieil épouvantail tel que vous,
aurait au moins opposé un peu de résistance en guise de baroud d’honneur !

 

- La… La fonction de Pope ne fait pas de moi un foudre de guerre… Mais un guide
spirituel… Je dois t’avouer que je n’ai jamais été très porté sur l’art… du
combat…

 

- Quelle hérésie ! Le maître absolu du sanctuaire n’est en fin de compte qu’un
imposteur ! Mieux, un lâche incapable de se défendre par ses propres moyens !
Quel dommage que vos chers Saints ne soient pas là pour constater à quel point
vous les avez dupé !

 

- Où… Où vas-tu ?

 

- Retrouver Athéna ! J’espère qu’elle m’offrira un spectacle plus distrayant
que celui-ci !



- Attends… Nous n’en avons pas encore fini !

 

Le Pope, courageusement, se releva. Sa toge fripée et déchirée ne parvenait pas
à lui ôter sa prestance. Pas plus que les blessures écarlates sillonnant sa
chair.

 

- Il est un peu tard pour essayer de faire honneur à votre sacerdoce ! Dire que
j’ai rêvé de vous voir mourir à petit feu… Vous ne méritez pas de mourir de ma
main, adieu !

 

- Je ne suis pas encore vaincu ! Brûle, mon cosmos !!

 

Le grand Pope rayonna d’une lueur couleur émeraude. Sapho, fascinée, le regarda
par simple application de sa paume guérir une à une chacune de ses plaies.

 

- Prodigieux, dit-elle. Votre cosmos, en s’enflammant, est donc capable de
cautériser n’importe quelle blessure ?

 

- C’est un peu plus compliqué que cela. Disons que j’accélère la cicatrisation
en augmentant les pouvoirs régénérateurs de la partie touchée, expliqua avec un
léger accent de fierté le souverain.

 

- Je comprends maintenant pourquoi on vous surnommait l’homme aux mille remèdes
!

 

- Qu’importe les noms, guérisseur, chaman, docteur ou même grand Pope, ainsi en
a toujours été ma profession de foi ! Mon pouvoir ne servira jamais à tuer mais
à soigner !

 

- Est-ce de la noblesse ou de la faiblesse que j’entends dans ce discours !
Plutôt que de gâcher votre cosmos, vous auriez du vous en servir pour vaincre
la source des maux de l’humanité ! Les dieux, qui continuent à considérer les
mortels comme de simples soldats de plomb dans leurs luttes grotesques !

 

- Exterminer les dieux un par un ne changerait rien au problème ! Ils ne vivent
que par ceux qui croient en eux ! Le véritable salut viendra de l’unification
de la race humaine ! Et seule Athéna peut la fédérer entièrement !



 - C’est de l’utopie de bas étage ! Je le
répète, je n’ai ni dieu ni maître ! Si vous voulez périr en martyr, cela vous
regarde ! Adieu, triste sire ! DARKNESS QUEEN MARK !!!

 

La goule, aussitôt revenue, fonça gueule en avant sur le précepteur d’Athéna.
Mais, sans raison apparente, sa tête se désolidarisa de son corps et bascula,
sans l’effleurer, par-dessus le vieil homme. L’Amazone, sidérée, ressenti une
violente douleur perforer son être. Elle constata avec horreur qu’un rayon
laser, projeté par l’index de son ennemi, lui traversait dorénavant l’épaule
gauche.

 

- Que-ce… Que-ce que c’est que ça ?

 

- C’est une technique que j’ai tout bonnement nommée Dissection ! Ce faisceau
lumineux peut découper avec précision n’importe quelle matière ! Au moindre
geste, je te sectionne le bras comme j’ai démembré cette monstruosité générée
par ton cosmos !

 

- Je constate avec bonheur que vos lubies pacifistes ne sont que mensonges ! En
vous, l’âme d’un conquérant sommeille ! A trop côtoyer les dieux, ils finissent
par déteindre sur vous, ne l’oubliez jamais ! Le poste de grand Pope ne sera
pas toujours votre ! Un jour viendra où un homme, en vous remplaçant, s’animera
d’intentions despotiques ! Voilà ce qu’il advient d’un pouvoir trop grand
confié à de simples mortels, il conduit à la tyrannie !

 

- Tu te trompes, l’avenir…

 

- L’avenir ne fera que répéter les erreurs du passé, vociféra Sapho. Les dieux
s’entredéchirent depuis la nuit des temps ! Les humains feront toujours de
même, c’est un cycle sans fin ! Notre mouvement n’aura été qu’une vaguelette
d’indépendance dans un océan d’esclavage ! Mettons une fois pour toutes un
terme à cet affrontement ! DARKNESS QUEEN MARK !!!!

 

- Ne fais pas ça… Non !!!



Commencer







Recopier le nombre avant d'envoyer votre formulaire.




© 2002-2017 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada